AlgérieFootball algérienLes infos

ALG : Faut-il valider le tirage au sort de la Coupe d’Algérie ?

NAZIM BESSOL

Il ne se passe pas un jour sans que la FAF braque intentionnel- lement ou pas les regards et le feu des critiques sur elle. L’épi- sode de la dernière conférence de presse (dimanche dernier) du sélectionneur national Vladimir Petkovic et son traducteur, un peu trop présent, loin de maîtriser les rouages et techniques de l’interprétariat continue encore de créer des remous. Un incident qui a sans doute occulté ou atténué un autre, bien plus gros et bien plus inquiétant. Il laisse planer le doute sur la validité de ce tirage au sort effectué dimanche soir et retransmis en direct à la télévision publique. En effet, le président de la commission de la Coupe d’Algérie et membre du Bureau fédéral, Lahcen Tom- bouktou en charge du processus, a gravement dérapé ce soir-là.

Après l’épisode du tour précédent où il mettait ses mains sous la table avant d’ouvrir les boules contenant le nom des équipes tirées et les brandir face aux caméras, cette fois-ci, l’enfant de Tamanrasset a sorti une boule prise dans ses mains, retournée puis replacée dans le bocal pour en ressortir une autre. Un geste qu’un responsable fédéral qui a requis l’anonymat a expliqué par le stress du direct qu’a envahi Lahcen Tombouktou. Mais, aussi invraisemblable que cela puisse paraître et malgré la gêne affi- chée par l’animatrice de la cérémonie, le tirage au sort censé se dérouler en présence d’un huissier de justice s’est poursuivi. Les résultats ont été enregistrés et personne, ni les représentants des clubs, ni aucun responsable fédéral n’a réagi devant cette grave entorse de l’équité sportive.

Aussi cette dérive a-t-elle jeté de graves suspicions dans l’esprit des téléspectateurs quant à la validité du tirage au sort d’une coupe aussi prestigieuse que la Coupe d’Algérie. La vidéo est devenue virale et elle continue a faire l’objet de toute sorte de commentaires. Et la Fédération algérienne de football (FAF)
? Elle qui a montré tout son savoir dans la mise en scène, en publiant un vidéocast de l’arrivée des joueurs à Sidi Moussa, observe comme souvent le silence. Un silence dévastateur pour son image des compétitions qu’elle gère et plus largement du football national. Pitoyable !

NAZIM BESSOL

WXWXWXWXWXW

LE + D’INFOS

Le tirage au sort s’est déroulé dans un petit studio de la télévi- sion publique et, contrairement à l’usage, c’est le président de la commission de la Coupe d’Algérie qui a effectué l’opération. Le secrétaire général, Nadir Bouznad, présent pour le coup d’envoi du tournoi de la presse à la coupole ,n’a pas jugé utile de faire le déplacement pour le tirage au sort, ni le locataire de Dely Brahim, Walid Sadi. L’instance fédérale était représentée par le secrétaire général adjoint Youcef Belmedjbar et Halim Djendoubi du département integrity. – NB

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité