Les infosQatar-Monde

CM : Le Qatar augmente la capacité d’accueil de son aéroport

AB

Des travaux à plusieurs milliards de dollars ont permis d’augmenter la capacité d’accueil de l’aéroport international Hamad de 40 à 58 millions de passagers par an.

Le Qatar répond à ses détracteurs. Il a inauguré une vaste extension de son principal aéroport international, tandis que le patron de la compagnie nationale a réagi aux «rumeurs» selon lesquelles il ne pourrait pas faire face au flux de visiteurs pour la Coupe du monde de football. Des travaux à plusieurs milliards de dollars ont permis d’augmenter la capacité d’accueil de l’aéroport international Hamad de 40 à 58 millions de passagers par an, a déclaré Akbar Al-Baker, le patron de Qatar Airways, lors d’une conférence de presse. Le projet a été inauguré dix jours avant le coup d’envoi du Mondial-2022, qui devrait attirer plus d’un million de visiteurs dans le plus petit pays à jamais avoir accueilli cet événement. Pour alléger la pression, le Qatar a rouvert l’ancien aéroport international de Doha.
Des vols charters assurés
Qatar Airways a également supprimé 18 destinations de son programme, afin d’augmenter le nombre de vols desservant les principaux marchés de la Coupe du monde, et permettre à d’autres compagnies aériennes d’assurer des vols charters. Baker a rejeté les critiques sur la capacité du pays à gérer la situation. «Il y a toujours eu des rumeurs», a-t-il déclaré, affirmant que les «systèmes et innovations» introduits pour la Coupe du monde avaient été testés. «Nous nous sommes assurés que les vols supplémentaires et les vols charters respectent la capacité maximale par heure de chacun des deux aéroports.

Le patron de Qatar Airways a estimé que ce projet était un pied de nez à ceux qui doutaient de la capacité du Qatar à organiser la Coupe du monde. «Nous remuons toujours le couteau dans la plaie de nos concurrents et, bien sûr, de nos adversaires», a dit Baker en accusant ces derniers d’être à l’origine d’«une campagne médiatique négative» contre le Qatar. Le riche État gazier a été largement critiqué sur son bilan en matière de droits humains depuis qu’il s’est vu attribuer la Coupe du monde en 2012. L’intérieur du terminal est désormais agrémenté d’un jardin tropical comprenant plus de 300 arbres différents et 25 000 plantes du monde entier.

Une nouvelle phase d’expansion devrait commencer en janvier, visant à porter la capacité de l’aéroport à plus de 70 millions de passagers par an.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité