Les infos

ALG : Belloumi ne s’éternisera pas à Farense

Etincelant avec Farense, meilleur joueur du mois d’avril en Liga Portugal, Bachir Belloumi attire de plus en plus les regards de clubs plus huppés, au point que son départ vers l’Angleterre a déjà été évoqué dans son proche entourage.

Il est à Farense depuis maintenant presque trois ans et le temps lui semble un peu long. Ses prestations aidant, sa réputation commence à franchir les frontières lusitaniennes et Bachir Belloumi pourrait très bien prendre la direction du nord dès cet été. Ce n’était, pourtant, pas dans son programme initial. Sous contrat avec le club de la ville de Faro jusqu’en juin 2027, le fils de la légende africaine Lakhdar a des touches en France et en Angleterre. A en croire une source autorisée, l’ancien attaquant du Mouloudia d’Oran est très enthousiaste à l’idée de répondre favorablement à l’une de ces sollicitations, notamment celle émanant de la Premier League.
«Tout est une question de mektoub, on le sait tous, mais Bachir ne devrait pas s’éterniser à Farense. Il y est depuis maintenant trois ans et il estime que c’est le moment opportun de changer d’air afin de continuer à progresser selon le plan de carrière établi», nous confiait un membre de son entourage direct tout en n’excluant, néanmoins, pas l’idée de rester au Portugal, mais dans un club plus ambitieux.

L’Angleterre lui tend les bras

«Il a évolué une saison en équipe réserve et il en est à sa deuxième année avec les professionnels. Il commence à bien connaître le football portugais et son championnat. L’idéal serait, évidemment, de continuer au moins une saison ou deux à ce niveau, mais pas forcément à Farense. Bachir est très reconnaissant envers le club qui lui a ouvert ses portes et lui a permis d’être là où il en est aujourd’hui, mais il semble également assez évident qu’il doit désormais viser plus haut à même de passer un cap et d’avancer dans son plan de carrière», nous a-t-on fait savoir. A ce propos, l’intérêt du prestigieux Benfica de Lisbonne, évoqué dans certains médias lusitaniens, pourrait, ainsi, confirmer cette tendance de « poursuivre l’aventure en Liga Portugal » pour au moins deux raisons principales ».

Lisbonne ou la France en options

«Lisbonne est une très belle ville et offre un cadre idéal à tout sportif de haut niveau, tout comme la possibilité d’évoluer dans un club qui dispute le Coupe d’Europe permettrait à Bachir de s’aguerrir et de découvrir ce qui se fait de mieux en matière de football de très haut niveau», suggère un de ses proches. Auteur de sept buts et de trois passes décisives cette saison en championnat, Belloumi est, également, tenté par un challenge en France, en Ligue 1 Uber Eats.
«Ce serait une sorte de revanche pour lui, à seulement 21 ans. Il n’a pas oublié qu’il a essuyé le refus de cinq clubs de deuxième division lorsqu’il y a effectué des essais à son arrivée en France. De plus, il n’aura aucun problème d’adaptation ou de barrière linguistique vu l’imposante communauté algérienne qui y vit», résumera, laconiquement, cet intime de la famille du Ballon d’or africain 1981.

RACHID BELARBI  

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité