Les infosMaghrebMaroc

MAR : Le WAC écarte le parrain Saïd Naciri, mais pas la FRMF

Nazim. B

Le sulfureux président du Wydad Casablanca, le parrain Saïd Naciri, en détention au Maroc pour trafic international de drogue a été débarqué de la tête du prestigieux club du Royaume. Bien qu’il soit présumé innocent jusqu’à son jugement, le Comité directeur du WAC qui s’est réuni lundi dernier au Complexe Mohamed- Benjelloun, a préféré tourner la page Naciri. Il a désigné son vice-président Abdelmajid Bernaki à la tête du club « en attendant la tenue des assemblées générales de l’association », souligne le laconique et bref communiqué du club casablancais.
Une démarche qui tranche avec le comportement de la Fédération royale marocaine (FRMF) et son président Fawzi Lekjaâ, ami de longue date de Saïd Naciri. Ce dernier figure toujours dans la liste des membres du Comité directeur de la FRMF, accessible sur le site de l’instance. Par ailleurs, l’instance dirigée par Fawzi Lekjaâ, membre du Conseil de la Fifa, de la CAF et de l’Union arabe, s’est murée dans un silence complice (tout comme la Fifa). Ainsi, aucune décision ou mesure, quand bien même conservatoire, n’a été prise depuis l’arrestation d’un de ses membres les plus influents.
Pour rappel, Saïd Naciri a été arrêté et placé en détention dans le cadre d’une enquête en cours, autour d’un trafic international de drogue, de faux et usage de faux, de blanchiment d’argent et d’abus de pouvoir.
– NAZIM B.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité