EGYPTELes InfosMaghreb

LDC : Le Zamalek crie au scandale sans preuve

ABL

La qualification de l’Espérance de Tunis et du MC Alger (1-1), aux quarts de finale de la Ligue des champions d’Afrique (LDC) n’a pas été du goût du club égyptien du Zamalek qui soupçonne un arrangement entre les deux formations. Le porte-parole du club caïrote, Amrou Al Dridi, dans une déclaration à la télévision égyptienne, a affirmé « Le Zamalek va protester auprès de la Confédération africaine de football (…) Ce qui s’est passé à Rades n’a rien avoir avec le football. Le Zamalek ne va pas se taire. La justice ne s’est pas concrétisée sur le terrain. Je ne veux pas dire qu’il y avait complot contre notre club, mais plutôt une volonté d’éliminer le Zamalek, un club capable de gagner contre toutes les équipes. » Des accusations portées par des mots trop durs mais qui n’empêche pas les dirigeants de l’ES Tunis et le MC Alger d’être sereins.

De son côté, le Président du jury disciplinaire, le Sud-Africain Raymond Hack, a révélé que  “La commission disciplinaire de la CAF va répondre à la protestation du Zamalek après le match ayant opposé l’ES Tunis au MC Alger, même si l’arbitre de cette rencontre n’a rien mentionné dans son rapport » , toutefois a-t-il ajouté “C’est à la partie plaignante de prouver s’il pourrait ramener une preuve d’infraction ou bien d’un arrangement de match”. Ce qui n’est pas évident, Zamalek n’a pas perdu sa qualification à la suite du match entre l’(ES Tunis et le MC Alger, mais à la suite de soin parcours chaotique en phase de poules. .

Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité