Coupe du GolfeLes InfosMonde Arabe

Coupe du Golfe : L’Irak en favori, mais …

Envoyé spécial à Doha, Nazim Bessol

La seconde demi-finale de la Coupe du Golfe 2019, oppose l’équipe en forme du tournoi l’Irak à Bahreïn, aujourd’hui, jeudi. Une simple formalité pour une formation irakienne qui a impressionné bon nombre d’observateurs et de techniciens depuis le début du tournoi ? Pas si évident, même si les hommes de Sercko Katanec ont fait preuve d’une domination sans partage lors de ses trois sorties en poules. Mais pour ce premier match à élimination directe, le principal adversaire de l’Irak, après une phase de poule euphorique, reste l’Irak comme l’indique Sercko Katanec : « Je suis content et fier de mes joueurs, je leur demande juste de jouer le match à 100%. Mon message est toujours le même, donner le maximum et prendre du plaisir à jouer. Peu importe ce qui se passe, le plus important est de se donner toujours à fond »
En face Bahreïn, repêché grâce à un meilleur classement dans le fair-play, alors qu’il était à égalité parfaite avec Oman, le tenant du titre, intègre ce dernier carré avec beaucoup de modestie. « L’Irak est une grosse équipe. Nous sommes très contents de ce que nous avons réalisé jusque-là et je ne pense pas devoir changer quelque chose, mais juste essayer d’être un peu plus costaud et plus efficace », a déclaré Hélio Sousa, le sélectionneur de Bahreïn. Une façon peut-être de mettre ses joueurs à l’abri de la pression. « Les trois meilleures équipes d’Asie sont là, le Qatar, l’Arabie saoudite et l’Irak. Si vous ajoutez le Japon et la Corée vous avez le top niveau de l’Asie», a conclu le technicien portugais.

Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité