AfriqueCHANLes infos

CHAN : L’autre bataille Seidou Mbombo Njoya – Samuel Eto’o

NAZIM BESSOL

Alors qu’aucune communication officielle de la FECAFOOT n’est venue étayer ou démentir les affirmations de certains journalistes proches de Samuel Eto’o, quant au retrait des Lions Indomptables du Cameroun du prochain CHAN (du 13 janvier au 4 février 2022), la campagne en faveur du retrait continue. Côté algérien, plusieurs sources ont affirmé à Botola n’avoir rien reçu en ce sens. Selon nos informa- tions, la FECAFOOT a saisi la Confédération africaine de football (CAF) afin de lui faire part de ses inquiétudes, des inquiétudes renforcées après l’agression filmée d’un jeune youtubeur à Doha (Qatar) par le président de la FECAFOOT, en marge de la dernière Coupe du monde.

Cependant, la pression exercée par l’agresseur, Samuel Eto’o, pour obtenir le feu vert des autorités camerounaises, met mal à l’aise Seidou Mbombo Njoya, l’ex-président de la FECAFOOT, 4e vice-président de la CAF et président de la Commission d’organisation du CHAN. Battu par Samuel Eto’o, lors des dernières élections de la FECAFOOT, Seidou Mbombo Njoya ne partage pas les positions de son suc- cesseur et ne peut, en tant que Camerounais en charge de l’organisation du tournoi, accepter que son équipe déclare forfait. Un nouveau bras de fer entre deux voix et deux approches souvent discordantes à deux niveaux de responsabilité.
-BN.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité