Les infos

ALG : Bensebaïni dans le cercle fermé !

ABDELKADER.Z

L’Algérie aura un joueur en finale de l’UEFA Champions League cette saison encore, comme c’était le cas lors des deux dernières éditions.

Grand absent de la demi-finale de l’UEFA Champions League, ayant opposé son club, Borussia Dortmund au Paris SG, mardi dans la soirée, au Parc des Princes, Ramy Bensebaïni veut, maintenant, rejoindre le cercle fermé des joueurs algériens arrivés à la finale et ayant remporté de la prestigieuse compétition européenne.
Même s’il ne va pas disputer la finale, le 1er juin prochain, dans le mythique stade de Wembley, face au vainqueur de la deuxième demi-finale entre le Real Madrid et le Bayern Munich (disputée hier dans la soirée), Ramy Bensebaïni pourrait devenir le troisième joueur algérien à brandir la Coupe aux grandes oreilles après Madjer en 1987 avec le FC Porto, qui avait battu le Bayern Munich (2-1) et Mahrez, la saison dernière (2023), et la victoire face à l’Inter Milan sur le score d’un but à zéro. Il faut savoir que Mahrez avait déjà disputé une finale de la Champions League (2022) mais son équipe, Manchester City, s’était inclinée devant Chelsea (0-1).

Deuxième joueur du championnat national

Ramy Bensebaïni est le deuxième joueur, issu de l’école de football algérien, à disputer cette finale de la Champions League avec Rabah Madjer. En revanche, Riyad Mahrez a fait ses classes en France. Ainsi, Ramy Bensebaïni sera le deuxième joueur algérien, formé dans le championnat local, à participer à la finale de la Ligue des Champions après 37 ans. En effet, l’ancien international, Rabah Madjer, est le dernier joueur du cru à atteindre ce stade de la compétition en 1987, avec son équipe portugaise de Porto, avec son célèbre but contre le Bayern Munich. La latéral gauche des Verts a participé cette saison avec le Borussia Dortmund, avant sa blessure au genou, à 25 matches toutes compétitions confondues, dont 16 fois en tant que titulaire.

«Même si je ne jouerai pas la finale, je la vivrai pleinement»

Au micro de Canal+, Bensebaïni a affirmé qu’il ne pourrait pas jouer la finale, mais qu’il savoure ce moment unique dans sa carrière de footballeur. «Je suis très content de la victoire et de la qualification en finale de l’UEFA Champions League. Nous sommes venus à Paris avec un avantage d’un but, nous savions ce que nous devrions faire. Nous avons réalisé un excellent match et les joueurs ont été solidaires.
Nous étions solides en défense», a-t-il déclaré avant de répondre à la question relative à sa préférence pour la finale. «Bayern ou Real, sincèrement peu importe. On connaît les deux équipes et nous les avons déjà battus. Peut-être un Borussia Dortmund – Real Madrid ou un remake Borussia Dortmund – Bayern Munich de 2013. On est en finale, et ce n’est pas tous les jours qu’on dispute une finale de la Champions League», a-t-il ajouté. Concernant sa disponibilité pour la finale, l’Algérien était catégorique : «Impossible, je ne pourrais pas y être. Ceci dit, je vais la vivre cette finale comme le reste de mes camarades», a conclu le joueur formé au Paradou AC.

RACHID BELARBI

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité