AlgerieLes Infos

ALG : Quand les clubs algériens de L1 se mordent la queue (Malik Mohamed )

Malik Mohamed

Le nouveau président de la Fédération algérienne de football, Charaf-Eddine Amara, n’aura pas du tout la partie facile en héritant de plusieurs dossiers problématiques qui nécessitent l’intervention des pouvoirs publics. D’autres dossiers, ceux qui relèvent de la gestion directe de la fédération, ne sont pas en reste puisqu’au cours de la réunion avec les clubs de la L1 professionnelle, Charaf-Eddine a certainement abordé l’épineux problème de la représentativité algérienne pour les Coupes
africaines de l’édition 2021-2022.

Sur ce sujet, la CAF a saisi toutes les associations du continent pour transmettre la liste des clubs, devant prendre part aux deux compétitions, Ligue des Champions et Coupe de la Confédération, au plus tard le 30 juin 2021. Mieux encore, la CAF a donné un délai entre le 1er et le 10 juillet pour que les clubs participants puissent transmettre les listes de leurs effectifs. Sachant que le championnat algérien, avec 20 clubs et 38 journées, ne se terminera pas à cette échéance, la FAF sera dans l’obligation de trouver une solution.

Et là, il faudrait rappeler que ce sont les clubs, lors d’une réunion avec l’ancien président, Kheïreddine Zetchi, et après une consultation écrite, avait choisi un championnat en 38 journées. On se rappelle lors de cette même réunion, qui s’est déroulée au CTN de Sidi Moussa, le directeur technique national, Ameur Chafik, avait bien présenté trois formules et invité les dirigeants à opter pour la moins contraignante sur le double plan financier et organisationnel, mais ces derniers, têtus comme ils sont, ont choisi à la majorité une compétition en aller et retour avec 38 journées, dont la phase retour a été entamé.

Aujourd’hui, les clubs de la L1 se mordent la queue en se retrouvant devant un dilemme : qui seront les représentants algériens en Coupes africaines ? Et surtout avec quels effectifs vont-ils être engagés ? En plus de tous les autres problèmes, notamment financiers qui seront mis sur la table des discussions, il sera question de réfléchir sur la meilleure formule pour désigner les représentants : est-ce sur la base du classement de la phase-aller ou faut-il arrêter une journée particulière et figer le classement sur la base duquel les clubs seront désignés ? On en saura davantage sur cette affaire qui
va probablement occuper une bonne place médiatique.

MALIK MOHAMED

Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité