AlgerieLes Infos

ALG : L’ONJSA signale « un constat amer »

YB

Les participants au séminaire sur “La presse sportive en Algérie, état des lieux”, se sont accordés à dire que le paysage médiatique s’est métamorphosé depuis quelques années, avec l’apparition, entre autres, des réseaux sociaux et de la presse électronique, rapporte l’APS. “C’est un constat amer certes, mais réel que tout le monde doit accepter, en l’absence d’une politique sportive claire qui empêche la presse d’évoluer”, a expliqué le responsable à la radio nationale, Maamar Djebbour, dimanche à Alger lors du séminaire organisé par l’Organisation nationale des journalistes sportifs algériens (ONJSA), une des deux organisations non affiliées à l’AIPS, à l’occasion de la Journée mondiale de la liberté de la presse. L’AJSA membre de l’AIPS depuis 1998 n’ayant pas obtenu depuis une dizaine d’années, le renouvellement de son agrément.

“La presse en général a subi le Covid-19, et en présence des sites électroniques et des réseaux sociaux, la concurrence est devenue plus importante. C’est à la presse écrite maintenant de se hisser et d’accompagner ce mouvement afin qu’elle puisse retrouver sa crédibilité”, a expliqué pour sa part, Saïd Selhani ancien directeur du journal sportif Echibek, aujourd’hui disparu. A signaler que l’AJSA est représentée au sein du Comité exécutif de l’AIPS – Afrique par Nazim Bessol, directeur de la rédaction du bi hebdomadaire, Botola.

Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité