Éco/MédiaLes infosMEDIAS

ALG : La VAR, l’indispensable technologie

DJAMEL OUAGLAL

Le championnat d’Algérie de Ligue 1 a entamé sa deuxième partie. Les matches se succèdent avec leur lot de contestations, provoquant la colère des acteurs de la balle ronde nationale. Lors de la dernière réunion du Bureau fédéral de la Fédération algérienne de football (BF-FAF), le premier responsable de l’instance faîtière du football national, Walid Sadi, a révélé que l’assistance vidéo à l’arbitrage (VAR) sera utilisée dès la saison prochaine.

L’annonce a été faite lors de la cérémonie de remise des badges pour les arbitres internationaux, qui s’est déroulée au centre technique national de Sidi Moussa, à Alger. «Nous commencerons à introduire la technologie de la VAR dès la saison prochaine», a-t-il déclaré et d’ajouter : «Dans la phase retour, l’esprit sportif et l’intégrité doivent être respectés par le corps arbitral». Une manière de mettre un peu plus de pression sur les arbitres, qui ne cessent pas d’être décriés.

Le locataire de Dely Brahim , pour encore une année, accompagné des membres du Bureau exécutif de la FAF, a honoré les arbitres d’élite, notamment les participants à la dernière Coupe d’Afrique des Nations, qui s’est déroulée en Côte d’Ivoire. Cependant, la question est de savoir si les stades d’Algérie sont dotés de moyens pour l’utilisation à bon escient de cette technologie. En effet, hormis quelques infrastructures, à Alger, Oran, Constantine ou peut-être à Tizi-Ouzou, il sera difficile d’avoir une meilleure vision dans les autres stades du pays.

Est-ce la raison pour laquelle le locataire de Dely Brahim a annoncé l’utilisation de la VAR, sans donner plus de détails, notamment en ce qui concerne les moyens matériels, mais aussi financiers pour assurer une meilleure prise en charge du dossier ? Est-ce encore un effet d’annonce ? Cela dit, l’utilisation de la VAR devient une extrême nécessité dans le football algérien, surtout que de nombreuses erreurs ont été commises lors de la première partie de la saison. Des erreurs qui ont faussé les résultats des rencontres et de nombreux arbitres ont été mis au frigo.

DJAMEL OUAGLAL

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité