AlgerieLes Infos

ALG : La circulaire du 8 juin 2020 aux oubliettes ? (LED)

LED

Non seulement la composante de la Commission mixte Ministère de la Jeunesse et des Sports– Fédération algérienne de football prête à équivoque, mais son président Mohamed Mecherara, à la réputation surfaite, désigné par le Ministère de la Jeunesse et des Sports, semble avoir commis un impair de taille. Lors de son installation, il a affirmé, en présence du ministre, que ses propositions ne seront disponibles qu’après la CAN de 2022, au plus tard pour le compte de la saison de 2023, soit à la veille du mandat olympique prévu en 2024.

Or, le MJS avait bel et bien mentionné sur sa fameuse circulaire, datée du 8 juin 2020, qu’aucune modification dans le système compétitif et encore moins pour les éventuels changements statutaires ne seront tolérés durant la dernière année avant les AGE. Autrement dit, une année avant la fin du cycle olympique. Aussi, à la lecture de cette circulaire, – tout comme l’affaire de symposium à l’époque de l’ex-président, Zetchi Kheïreddine – il serait logique d’attendre l’élection du prochain président de la FAF. A moins qu’il s’agisse tout simplement d’un coup d’épée dans l’eau.

 

Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité