Eco/MediaLes InfosMEDIAS

ALG : Belmadi travaille en silence

YANIS B (IN BOTOLA)

Comme à son habitude, le sélectionneur national travaille depuis plusieurs semaines sur le stage que devrait effectuer l’équipe nationale, lors du mois d’octobre prochain, et qui devrait se dérouler en Europe, sur demande même du coach Belmadi pour plusieurs raisons. Toutefois, la faisabilité de ce stage s’est compliquée à cause de la pandémie du Covid-19 qui rend les déplacements soumis à plusieurs autorisations et par diverses autorités à de multiples niveaux.Évidemment, cette situation a été l’occasion pour certains de déverser leurs critiques contre la Fédération algérienne de football, et son président, Khireddine Zetchi, les rendant incapables d’organiser quoi que ce soit, alors que, jusqu’ici, rien ne dit qu’il n’y aura pas de stage et de matchs amicaux lors de la prochaine date FIFA !

Le sélectionneur national, qui préfère se murer dans son silence habituel, travaille lui aussi d’arrache-pied sur les prochaines sorties des Verts et la complexité d’avoir tous les joueurs, en ce début de saison compliqué pour beaucoup. Entre les blessés, ceux qui sont à court de forme et les éventuelles nouvelles têtes, Belmadi et ses proches collaborateurs planchent sur ce véritable puzzle afin de tirer le maximum de profit de ce stage. Sauf que certains polémistes spécialisés n’hésitent pas à évoquer «une colère noire» du coach, alors que l’homme n’est pas du genre à s’exprimer et s’épancher, ni face au premier parvenu et encore moins sur ses relation de travail.

Encore une fois de l’intox pour chahuter l’ambiance autour de la sélection, au lieu de mener les véritables investigations afin de comprendre les réelles difficultés qui entravent en ce moment l’organisation de matchs amicaux en Europe pour des sélections africaines, dont les joueurs viennent d’horizons divers.

Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité