AfriqueLes Infos

AFR : Ultimatum de la CAF pour les stades interdits

ABL

Tous les pays dont les stades sont interdits ou provisoirement homologués, doivent fournir à la CAF ’’au plus tard le 14 juillet’’, un rapport d’information ’’à jour’’ avant l’annonce des sites choisis pour abriter les éliminatoires de la Coupe du monde devant démarrer en septembre prochain sur le continent, a indiqué la CAF dans un communiqué. ’’Un nouveau cycle d’évaluation des stades sera mené par la CAF afin de vérifier le statut et les conditions des sites proposés. L’évaluation se concentrera principalement sur les stades qui ont été interdits et/ou provisoirement approuvés lors de la précédente série de pré-inspections au cours du mois d’avril dernier’’, a indiqué le document envoyé aux Fédérations nationales.

Les fédérations nationales doivent envoyer à la CAF des photos et des vidéos de haute qualité et à jour du terrain de jeu et de tous les domaines/sections mentionnés comme devant être améliorés dans les remarques de la CAF’’, ajoute l’instance africaine. Elle souligne également que ’’sur la base des informations fournies, une décision sera prise jusqu’au 21 juillet par la CAF à l’égard de l’approbation du stade et sur le lieu de vos prochains matchs de qualification pour la prochaine Coupe du Monde de la FIFA (1ère et 2ème Journée)’’. Selon le texte, ’’la CAF pourra décider d’effectuer une visite d’inspection indépendante par l’un de ses experts après réception du rapport envoyé par votre fédération, la visite d’inspection de la CAF n’est cependant pas une condition préalable à sa décision d’approbation d’un stade’’.

La CAF menace les fédérations en précisant que  ’’Si le stade d’un pays ne répond pas aux critères minimaux fixés par la CAF, l’équipe nationale du pays en question devra jouer ses matches dans un stade homologué en dehors de son territoire’’.

Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité