AfriqueLes Infos

AFR : Les « sorciers blancs » envoutent toujours l’Afrique

ABL

Les techniciens européens ont toujours la cote en Afrique si l’on en juge par les derniers recrutements, malgré la percée de leurs confrères africains lors de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) 2019. L’Afrique du Sud, éliminée de la CAN 2021 (reportée en 2022), a décidé de remplacer l’entraîneur local Molefi Ntseki par le Belge Hugo Broos, champion d’Afrique en 2017 avec le Cameroun. Eliminé de la CAN 2021, le Togo a décidé de remplacer le français Claude Leroy par le Portugais Paulo Duarte, actuel coach du club portugais, Primeiro de Agosto. Le Nigeria est dirigé par le Franco-Allemand Gernot Rohr et le Maroc par le Franco- bosniaque Vahid Halilodzic.

Trois locaux dans le TOP 5 – FIFA

Pourtant si l’on se réfère à la dernière CAN, en finale, l’Algérie de Djamel Belmadi avait battu le Sénégal de Cissé (1-0), donnant raison à ceux qui pensaient que l’expertise africaine était prête à prendre en main les sélections nationales. Et dans le dernier classement FIFA pour l’Afrique, trois des cinq premières sélections sont dirigées par des techniciens locaux. Il s’agit d’Aliou Cissé (Sénégal), Mondher Kebaier (Tunisie) et Djamel Belmadi (Algérie).

Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité