AfriqueCAFLes Infos

FIFA : Bility dénonce « l’exploitation des propriétés commerciales de la CAF»

Nazim Bessol

L’ex-président de la Fédération libérienne de football et membre du Comité exécutif de la CAF, Musa Hassan Bility, ne rate pas une occasion pour dénoncer, Ahmad Ahmad. Récemment banni par le Comité d’éthique de la FIFA, 24 heures après avoir saisi le TAS Lausanne au sujet de la nomination de Fatma Samoura, déléguée générale de la FIFA en Afrique, Musa Bility ne baisse pas les bras et poursuit son combat. Dernière sortie en date de l’ex-candidat à la présidence de la FIFA, celle relative à la volonté de la FIFA de centraliser les droits-télés des éliminatoires de la Coupe du monde 2022 et celle de 2026. Toujours premier à s’exprimer et à monter au créneau lorsqu’il le juge nécessaire, Bility rappelle dans un document dont BOTOLA détient une copie que « lors de notre réunion du CAF EXCO de septembre 2018, il a été convenu à l’unanimité : ‘Les droits de la Coupe du monde de la FIFA, Qatar 2022 ne seront pas centralisés par la CAF. Chaque fédération sera libre de rechercher ses propres sponsors. La CAF sera en mesure de soutenir les associations membres dans leurs recherches.’ […] Je persiste à croire que les événements en cours autour de la prétendue coopération CAF-FIFA sont principalement axés sur l’exploitation des propriétés commerciales de la CAF, avec l’acquiescement des autorités de la CAF. » affirme le Libérien. Très à cheval sur le respect des statuts et des procédures, Musa Bility rappelle qu’il appartient à l’Assemblée générale de la CAF de valider une telle décision. « Dans des circonstances ordinaires, cette question aurait dû être examinée en premier lieu par le Comité exécutif de la CAF, puis transmise à l’Assemblée générale de la CAF pour ratification. Les deux ont malheureusement été ignorés », regrette Bility. Musa Bility dénonce «l’exploitation des propriétés commerciales de la CAF»

Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité