AfriqueCAFLes Infos

FIFA – CAF  : Une double casquette conflictuelle pour Samoura

Red - AP

L’engagement pris par Fatma Samoura de déléguer ses fonctions de premier administrateur de la FIFA afin d’éviter les conflits d’intérêts pendant la gestionde la Confédération du football africain a duré une journée. Vingt-quatre heures plus tard, Samoura a demandé à la FIFA de prendre le contrôle de la vente des droits de télévision de la Confédération africaine de football aux éliminatoires du continent pour les Coupes du monde 2022 et 2026 et a renforcé les inquiétudes suscitées par sa nomination. Le président de la FIFA, Gianni Infantino, a décidé en juin de dépêcher son secrétaire général au siège de la CAF au Caire, au poste nouvellement créé de délégué général pour l’Afrique. Comme elle devait « superviser la gestion opérationnelle de la CAF », Samoura devait garder son titre de secrétaire général de la FIFA jusqu’au 1er août. Cela a été confirmé dans une lettre adressée lundi aux officiels du football, y compris à toutes les associations nationales, et consulté par l’Associated Press. Samoura leur a rappelé que pendant six mois, elle «déléguerait mes fonctions au sein de l’administration de la FIFA conformément au règlement intérieur applicable» et qu’ils devraient contacter son adjoint, Alasdair Bell. Une deuxième correspondance de Samoura, également obtenue par l’AP, a été envoyée mardi – et signée en sa qualité de secrétaire générale de la FIFA – demandant un «mandat irrévocable» à l’organisme mondial pour la vente des matches de qualification pour la Coupe du monde de football africain. Faisant plus de confusion, la FIFA a déclaré à l’AP que « Fatma Samoura reste la secrétaire générale de la FIFA et continue donc naturellement de signer la correspondance en tant que telle ».

Tags
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité