AfriqueCAFLes Infos

CAF : Constant Omari le grand gagnant

Red - ABL

Dans les changements de gouvernance opérés au sein du Comex de la CAF, Ahmad n’a pas pu se débarrasser du Sud africain Dany Jordan, un de ses opposants et lui a donné le poste de troisième vice-président à la suite de l’éviction du Nigérian Amaju Pinnick de la 1er vice-présidence. Au cours de ses élections partiels, six sièges étaient à renouveler. Le Sénégalais Augustin Senghor et le Burkinabè Sita Sangaré ont été réélus tandis que le Gabonais Pierre-Alain Mounguengui faisait son entrée au Comex. Mais le grand gagnant de ces élections n’est autre que le grand manoeuvrier,  Constant Omari décrié dans son pays mais qui tient le rôle de leader dans la partie francophone de la CAF depuis le départ de Issa Hayatou. Il est devenu le numéro 2 de l’instance continentale en attendant son heure.A moins que …

Ils ont été (ré )élus : Augustin Senghor (Sénégal, Zone Ouest A, réélu), Sita Sangaré (Burkina Faso, Zone Ouest B, réélu), Moses Magogo (Ouganda, Zone Centre-Est, réélu), Pierre-Alain Mounguengui (Gabon, Zone Centre, élu), Abdulhakim Al Shalmani (Libye, Zone Nord, élu) et Mohamed Ally Sobha (Maurice, Zone Sud, élu).

Ils n’ont pas été élus : Leodegar Tenga (Tanzanie, Zone Centre-Est), un opposant à Ahmad ; Amar Bahloul (Algérie, Zone Nord) ; Andrew Kamanga (Zambie) et Adam Mthetwa (Eswatini) dans la Zone Sud.

Articles similaires

Fermer