AlgerieLes Infos

ALG : Amar Bahloul : « La CAF doit s’ouvrir à l’Algérie»

Envoyé spécial au Caire, Djamel Ouaglal

Le candidat algérien, Amar Bahloul, pour un siège au Comex de la CAF a battu le pavé. Il attend les résultats des élections prévues ce jeudi au Caire, Comment se présente la situation ?

Nous savons que la mission n’est pas facile. Cela ne veut nullement dire que nous ne sommes pas crédibles aux yeux des Fédérations africaines, mais les enjeux et les coulisses lors de ces élections sont importantes. Nous avons trouvé une disponibilité totale de la part de certains présidents de Fédérations que nous avons rencontrés. Ils se sont engagés à voter pour l’Algérie. Il faut dire que le parcours de l’équipe nationale dans cette CAN-2019 fait avancer la donne.

Peut-on dire que vous êtes optimiste ?

Je le suis bien évidemment, mais je sais que l’exploit réalisé par l’équipe nationale en Egypte est une arme à double tranchant. Il y a certains qui vont faire une lecture négative en liant cette finale à ces élections. En un temps record (2 années, ndlr), la Fédération est parvenue à réaliser d’excellents résultats. Ce sont des lectures qui nous dérangent. L’intégration de l’Algérie au sein du Comex de la CAF va changer les rapports de forces. Ce sont ces calculs là que nous craignons à la veille des élections.

Et quels sont ces cercles qui peuvent entraver la bonne marche de la FAF ?

J’ai déjà fait mon travail de campagne en tant que candidat auprès des différentes Fédérations, il reste au président de la FAF de clôturer, mais on doit être plus vigilants. Il y a un petit groupe hostile au développement de la CAF, dont le seul souci est de préserver sa position au sein de cette organisation. La CAF doit ouvrir la grande porte à l’Algérie, qui, grâce à l’équipe nationale et le spectacle qu’elle réalise, les stades sont relativement remplis, après notamment l’élimination de l’Egypte et du Maroc.

On ne peut clore cette interview sans avoir votre avis sur la finale Algérie – Sénégal ?

C’est une finale amplement méritée. C’est devenu un droit que l’Algérie remporte le trophée vendredi, au vu des prestations réalisées depuis le début du tournoi. C’est à cause de ça que la CAF doit se pencher sur la nécessité de réhabiliter l’Algérie. Pour moi la priorité consiste à remporter cette CAN, peu importe les résultats des élections.

DJAMEL OUAGLAL

Fermer