Les InfosMondial/CAN

CAN : Belmadi : «Il n’y a ni favori ni outsider en demi-finale»

Notre envoyé spécial au Caire, Djamel Ouaglal

Le coach des Verts, Djamel Belmadi, a affirmé que même avec une journée de moins par rapport au Nigéria, son équipe sera prête pour la rencontre de demain. «La préparation est basée sur la récupération. Quand on joue une demi-finale, le mental et  l’aspect psychologique permettent une récupération vite. Tout le monde veut jouer une demi-finale de Coupe d’Afrique. Je peux dire que l’effectif sera disponible», a-t-il fait savoir. Comme à son habitude, Belmadi a refusé de donner le moindre indice sur ses intentions tactiques, surtout que l’équipe sera privée des services de Youcef Atal, forfait pour le reste de la compétition. Néanmoins, il a confirmé qu’à ce stade de la compétition, il n’y ni favori ni outsider. «Je ne cesse de répondre à cette question depuis le début de la compétition. Nous sommes en demi-finale d’une CAN, vous pensez vraiment qu’il ya des favoris et des outsiders ? Nous avons quatre équipes et chacune d’elle va se donner à fond pour atteindre la dernière étape», a-t-il martelé. Belmadi a également parlé de Baghdad Bounedjah et son état d’esprit avant cette demi-finale, surtout qu’il avait raté son précédent match. «C’est quelqu’un qui travaille énormément. C’est un joueur clé et il est à l’origine de la majorité des buts. Il est le meilleur buteur du monde devant Ronaldo et Messi. Il est au service du collectif et cette histoire de penalty raté ou pas, je ne la prends pas en considération», a-t-il fait savoir. Le sélectionneur national a répondu à une question sur le lien entre la génération du dernier et seul sacre de l’Algérie et l’actuelle. «Notre dernier titre c’était en 1990, il est le seul d’ailleurs et à domicile. Il y avait de grands joueurs qui ont fait l’histoire de notre football. Cependant, il y a une autre génération de joueurs. Nous courrons toujours derrière cette CAN pour écrire l’histoire à notre façon et je peux vous assurer que ce groupe va donner le meilleur de lui-même pour réaliser le rêve des Algériens». Le coach des Verts a affirmé qu’il est conscient que tout un peuple attend beaucoup de lui et son groupe. «Nous avons des supporters algériens dans le monde. Nous connaissons leur amour pour le pays. Le football nous réuni tous, la preuve ce tournoi se déroule dans un fair-play total. Nous avons qu’ils seront des millions à être derrière le petit écran. Il y aura de grosses émotions. Avant-hier, beaucoup de larmes de joies ont été versées, on tachera de faire verser les mêmes larmes demain. Nous sentons cette énergie et nous avons la chance d’avoir ce 12e homme. Nous jouons pour lui», a-t-il indiqué.

Articles similaires

Fermer