AfriqueLes InfosSOMALIE

CAF : Le candidat du Comex Chetty va au TAS

RED - ABL

Est-ce le début d’un nouveau scandale à la CAF ? A deux semaines de l’Assemblée générale ordinaire du 18 juillet prochain avec comme principal point inscrit à l’ordre du jour, le renouvellement partiel des membres du comité exécutif, le scrutin risque de ne pas se dérouler comme le souhaite le gestionnaire de la CAF, Ahmad Ahmad. Ainsi, selon nos informations, la validation des candidatures par le Comité exécutif, pose problème notamment dans la zone sud (COSAFA), celle-la même qui a porté le Malgache à la tête de l’instance. Cinq candidats se disputent le siège de Kalusha Bwalya. Il s’agit d’Elevis Chetty (Seychelles), Felton Kamambo (Zimbabwe), Ndanga Kamanga (Zambie), Adam Mthethwa (Estwatini) et Mohamed Ali Samir Sobha (Ile Maurice). Or, le jeune président seychellois, l’avocat Elevis Chetty a saisi par écrit le secrétariat de la CAF pour lui rappeler certaines exigences statutaires que les candidats doivent remplir. Toujours selon, nos informations, Elevis Chetty a relevé un vice de forme dans le dossier de ses quatre adversaires, un manquement qu’il a pointé et qu’il compte présenter devant le TAS de Lausanne, si la CAF ne réagit pas. Elle a été mise en demeure de fournir les précisions demandées par le délégué seychellois qui a d’ores et déjà contacté un avocat basé en Espagne pour porter la procédure devant le TAS. Affaire à suivre …

Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité