Eco/MediaMEDIAS

MED : Le New York Times fait parler une «victime» d’Ahmad  

Red - AB

La Malienne Mariam Diakite, consultante en relations publiques, a déclaré au New York Times de l’édition du vendredi qu’elle avait été limogée par le président de la CAF, le Malgache Ahmad Ahmad pour avoir rejeté ses avances. Bien qu’elle ait été réintégrée plus tard après l’intervention de responsables du football, elle a appris que d’autres plaintes en matière d’éthique ont été déposée auprès de la FIFA. Cette année, au moins quatre autres femmes avaient présenté des allégations similaires. Diakite, 34 ans, a déclaré qu’elle avait été confrontée à Ahmad dans une suite d’hôtel lors d’une conférence qu’elle avait été chargée d’organiser à Rabat, au Maroc, en 2017.  En réponse aux questions du New York Times sur l’incident avec Mariam Diakite, Ahmad a qualifié ses accusations de mensonges.

 

 

Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité