CAN

GAB (F): Une enquête après des allégations de harcèlement sexuel

Red - AB

Les autorités gabonaises ont annoncé l’ouverture d’une enquête administrative et judiciaire à la suite des témoignages faisant état de maltraitances et d’agressions sexuelles commises contre des joueuses de l’équipe nationale de moins de 20 ans par des membres de l’encadrement. Cela s’est passé lors du tournoi de la Sud Ladies Cup, une qui s’est déroulée dans le Sud de la France et où les joueuses gabonaises ont enchaîné les revers avec 44 buts encaissés en 5 matchs et aucun marqué : 7-0 contre Haïti, 11-0 contre le Japon, 6-0 contre la France, 10-0 contre la Corée du Nord et 10-0 contre le Mexique. Mais le pire a eu lieu en coulisses.

Des témoignages édifiants des joueuses ont été livrés  au journaliste gabonais Freddhy Koula et qui ont poussé le ministre des sports du Gabon, Alain-Claude Bilie-By-Nze a pondre un communiqué dans lequel, il annonce une enquête: « Des informations présentées comme des témoignages de jeunes filles sélectionnées en équipe nationale féminine de football de moins de 20 ans font état de maltraitances, de harcèlement sexuel, d’attouchements et de viols qu’elles auraient subis de la part de certains membres de l’encadrement technique et administratif de l’équipe. Les comportements déviants tels que le harcèlement sexuel, la violence psychologique et les pressions de toute nature ne peuvent prospérer dans le sport », a assuré Bilie-By-Nze.

Fermer