Les InfosMaghrebTUNISIE

TUN : Chebba, le cauchemar d’Al Jary au TAS

NB

Les mauvaises nouvelles s’enchainent pour le président de la fédération tunisienne de football (FTF) et membre du Comité exécutif de la CAF, Wadi Al Jary. En moins de dix jours, deux décisions du Tribunal Arbitral du Sport de Lausanne (TAS), sont tombées. Toutes les deux donnent raison au CS Chebba, qui a saisi le tribunal sur plusieurs affaires pour demander l’annulation des sanctions prononcées par la FTF. Après avoir rétabli dans ses droits, le club de la petite ville balnéaire, au nom de la liberté d’expression, suite à la publication sur la page facebook officielle du club de texte dénonçant l’acharnement de la FTF. L’instance arbitrale a annulé l’interdiction prononcée par la FTF contre le club l’interdisant de s’engager pour la saison 2020-2021.

Décision du TAS 2020/A/7519 Croissant Sportif Chebba Vs Fédération Tunisienne de football

  1. Déclare recevable l’appel formé le 16 novembre 2020 par le Croissant Sportif Chebbien contre la décision du Bureau Fédéral de la Fédération Tunisienne de Football rendue le 17 octobre 2020.
  2. Annule la décision du Bureau Fédéral de la Fédération Tunisienne de Football du 17 octobre 2020 en tant qu’elle a décidé de mettre en inactivité le Croissant Sportif Chebbien.
  3. Déclare irrecevables dans le cadre de la présente procédure les conclusions formées par le Croissant Sportif Chebbien contre la décision du 30 décembre 2020 du Bureau Fédéral de la Fédération Tunisienne de Football, tout en précisant que cette décision d’irrecevabilité n’enlève pas au Croissant Sportif Chebbien le droit de réintroduire un appel contre la sentence du 30 décembre 2020, dans la forme et le délai applicables.
  4. Dit que les frais d’arbitrage, qui seront communiqués ultérieurement par le Greffe du TAS, seront supportés par la Fédération Tunisienne de Football à hauteur de 80% et par le Croissant Sportif Chebbien à hauteur de 20%.
  5. Ordonne le versement par la Fédération Tunisienne de Football au Croissant Sportif Chebbien d’une somme de CHF 5’000 (cinq mille francs suisses) au titre de contribution à ses frais d’avocat.
  6. Rejette toutes autres ou plus amples réquis.
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité