AfriqueLes InfosSENEGAL

SEN : Décès de Badara Mamaya Sène

ABL

L’ancien arbitre international sénégalais Badara Mamaya Sène et ancien maire de Rufisque, décédé lundi est présenté comme un des bâtisseurs du football national, ont témoigné plusieurs personnalités du sport dont le président de la Fédération sénégalaise de football (FSF), Augustin Senghor, relayé par l’Agence sénégalaise. “Badara (Mamaya Sène) faisait partie des instances et il a su élever le niveau de l’arbitrage sénégalais comme nul autre pareil et à un certain moment, grâce à lui, notre arbitrage avait dépassé tous les autres segments de notre football”, a rappelé le président de la FSF, parlant d’une très grande tristesse. Malang Diédhiou qui figure parmi le trio d’arbitres sénégalais présents en Russie au Mondial 2018, dit n’avoir pas les mots pour parler du défunt. “C’est le premier arbitre sénégalais à officier une finale de CAN en 1992”, a rappelé Diédhiou, ajoutant qu’en tant que dirigeant, il a instauré les règles et les exigences internationales sur le plan local. Séne, a été vice-président de la Commission d’arbitrage de la Confédération africaine de football (CAF), mais dans les faits, il a été le grand patron et bénéficiait de la confiance totale du président Issa Hayatou. A ce sujet, il est resté fidèle au Prince de Garoua. “Au moment où des gens encore plus proches du président Hayatou ont tourné casaque, lui est demeuré fidèle jusqu’à son dernier souffle”, En Algérie, où Badara comptait de nombreux amis, Ahmed Bessol Lahouari, un des doyens de la presse sportive continentale a déclaré que “l’arbitrage africain et mondial a perdu une grande personnalité loyale et surtout fidèle en amitié”.

 

Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité