Les InfosQATAR

QAT : Le football se régénère au Qatar

-Djamel O.

Au fond des vicissitudes imposées par la pandémie mondiale, organiser des championnats locaux et internationaux restait un véritable défi. Cependant, le Qatar a réussi à le relever et développer l’infrastructure en prévision de la Coupe du monde qu’il organisera en 2022. Le pays a montré d’énormes capacités pour accueillir de grands événements sportifs mondiaux. Depuis une année, toute la communauté sportive internationale travaille à la recherche de solutions efficaces qui contribuent à revitaliser la vie sportive après le déclenchement de la nouvelle pandémie de virus Corona. Le Qatar a pris l’initiative et a trouvé des solutions innovantes qui ont redonné au football son activité.

Les observateurs de la scène sportive ont relevé le succès du Qatar et son rôle dans l’organisation de plusieurs événements locaux, régionaux et internationaux au cours de l’année 2020, prenant de nouvelles normes pour assurer la santé et la sécurité de tous les participants. Cela intervient à un moment où le Qatar se prépare, à moins de deux ans, à accueillir la Coupe du Monde de la FIFA, Qatar 2022. L’organisation de ces événements consiste à tester l’état de préparation des différents stades et installations du tournoi en accueillant un certain nombre d’événements sportifs majeurs, et à promouvoir une expérience distinctive pour les fans et les visiteurs du Qatar pendant la Coupe du Monde.

La «bulle médicale», une performance inégalée

Après le succès de l’organisation des compétitions de l’AFC Champions League pour les zones Est et Ouest de l’Asie, ainsi que la finale du tournoi, qui a vu la présence de 10 mille supporters, l’organisation de la Prince’s Cup avec 12 mille fans, les chiffres parlent d’une impressionnante performance. Rien que dans l’AFC Champions League, près de 900 membres entre joueurs et encadrement techniques de 30 équipes ont participé à 76 matches dans plusieurs stades de la Coupe du monde Qatar 2022, au cours desquels ils ont formé le plus grand espace de sécurité du genre depuis le déclenchement de l’épidémie, dans ce que l’on appelle la ´bulle médicaleª. Lors de ces compétitions continentales et locales, il a été frappant de constater l’étendue de l’excellence dans l’application de mesures sanitaires préventives strictes, telles que l’obligation des fans et tous des organisateurs de procéder à un examen médical pour s’assurer qu’ils n’étaient pas infectés par le coronavirus ou environ 40 089 tests ont été effectués.

Le Qatar a fixé de nouvelles normes pour raviver le foot

La Ligue des champions de l’AFC et la finale de la Coupe de l’Émir ont vu la présence d’un certain nombre de dirigeants de Fédérations mondiales et continentales, dont Gianni Infantino, président de la FIFA, qui a salué les efforts de Doha. ´Au cours des trois derniers mois, le Qatar a prouvé au monde du football sa capacité d’organisation malgré les conditions pandémiques auxquelles nous sommes tous confrontés. J’ai réussi à assister à la finale de la Coupe de l’Émir et ensemble nous avons assisté à l’annonce de la préparation du quatrième stade de la Coupe du monde. “Le Qatar a établi de nouvelles normes pour la reprise des activités de football dans l’ère post-corona. Les nouvelles concernant le nouveau vaccin  redonnent espoir et nous somme convaincus que les tournois sportifs à venir que le Qatar va organiser, comme la Coupe du Monde des Clubs de la FIFA, qui doit débuter en février prochain, se dérouleront dans un environnement sûr qui garantit la sécurité des joueurs et des supportersª, a indiqué Infatino.

-Djamel O.

Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité