AfriqueCAFLes Infos

MONDIAL 2022  : Ahmad et la CAF se moquent des associations

ABL

Alors que d’autres confédérations viennent au secours de leurs associations en difficultés financières, la CAF se met à chaque fois aux abonnés absents. Ainsi, sous la menace d’une exclusion des éliminatoires du Mondial 2022 en raison d’une ardoise d’environ un million de dollars à régler à son ancien sélectionneur Adel Amrouche, le Kenya n’a trouvé aucun soutien auprès de l’institution africaine présidée par le Malgache Ahmad Ahmad. Toutefois, le Kenya vient de bénéficier d’un répit de… 6 jours et a désormais jusqu’au 30 avril pour régler leur dû, a indiqué la FIFA. En cas de non-règlement, le dossier sera ensuite examiné le 18 mai par la commission de discipline de la FIFA afin de «décider des sanctions plus sévères à imposer à la Fédération de Football du Kenya, qui pourraient conduire, entre autres, à une éventuelle expulsion des compétitions de la FIFA».

Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité