Foot fémininLes InfosMondial/CAN

MON : La FIFPRO inquiète pour le foot féminin

HB

La FIFPRO (Fédération internationale des associations de footballeurs professionnels) est inquiète pour l’avenir du football féminin à cause du COVID – 19. « Je pense qu’il est juste de dire qu’il va être frappé beaucoup plus fort que le football masculin », a déclaré le secrétaire général de la FIFPRO, Jonas Baer-Hoffmann. Il souligne que de nombreuses joueuses « très dépendantes de ceux issus de leur sélection. Et quand il n’y a pas de matches, beaucoup auront du mal à recevoir des compensations, ce qui pourrait les forcer à arrêter leur carrière professionnelle. » Le football féminin dépend également fortement des tournois internationaux pour sa visibilité. En ce sens, le report des Jeux Olympiques de Tokyo (23 juillet – 8 août 2021) a été un coup dur. De son côté la capitaine d’Arsenal Kim Little estime que de nombreuses joueuses sont dans une « position vulnérable. Leur condition peut être très instable avec des contrats qui ne sont pas particulièrement longs, quand d’autres doivent occuper un autre emploi car financièrement, elles ne peuvent simplement pas vivre de leur salaire de joueuse ».

Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité