AfriqueCAFLes Infos

LDC : Tessema et ses couacs avec les Marocains (Nazim Bessol)

YB

La Direction du Wydad de Casablanca a décidé de porter plainte contre l’arbitre éthiopien, Bamlek Tessema (ndlr- un nom illustre du football mondial) , lequel a refusé un but «légitime», selon le club marocain, signé Walid El-Karti à la 35e minute de jeu, vendredi dernier. Le président du WAC, Saïd Naciri, a publié un communiqué officiel sur la page officiel du club, confirmant qu’il aura recours à la Confédération africaine de football (CAF) pour se plaindre de l’arbitre éthiopien qui, selon lui, a faussé la partie.

Certes, le but était valable, mais force est de reconnaître que les Mouloudéens auraient pu parler le même langage lorsque l’Éthiopien avait refusé de siffler un penalty plus un carton rouge pour le défenseur du WAC qui avait asséné un coup de coude à l’attaquant du MC Alger, Billel Bensaha, dans la surface de réparation. Il faut savoir que cet arbitre avait eu un précédent avec les dirigeants de clubs marocains.

En effet, il avait eu une affaire avec le président de la Fédération royale marocaine de football (FRMF), Faouzi Lekjaâ, en 2019, président du RS Berkane en même temps. La Fédération éthiopienne de football (FEF) avait accusé, à travers une lettre adressée à la Confédération africaine de football (CAF), le président de la FRMF d’avoir agressé l’arbitre éthiopien, Bamalek Tessema, à la fin de la finale retour de la Coupe de la Confédération Zamalek (Égypte) – RS Berkane (Maroc).

Malgré la plainte de l’arbitre et de la FEF, la Confédération africaine de football (CAF) avait indiqué
que celui, qui est également président de la Fédération marocaine de football (FRMF) et 2e vice-président de la CAF, n’a pas été sanctionné, faute de preuves suffisantes. Pourtant, le commissaire du match, le Guinée – équatorien, Gustavo Ndong Edu, avait indiqué que certains joueurs et officiels de la RS Berkane ont agressé l’arbitre et d’autres officiels.

La Commission de discipline de la CAF estime qu’il n’y a pas assez de preuves solides et corroborées pour prouver la culpabilité de Fouzi Lekjaâ. Tessema semble avoir retenu la leçon.

Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité