AfriqueC1Les Infos

LDC : Les Kaizer Chiefs saisissent la CAF

ABL

Dans le cadre la 1ère journée de la phase de poules de la Ligue africaine des champions (LDC), les Kaizer Chiefs n’ont pas pu s’envoler pour le Maroc mercredi comme ils l’avaient prévu. Ils devaient rencontrer, samedi, le Wydad Casablanca prévu le 13 février à Casablanca. La faute aux mesures de restriction des déplacements prononcées par le Royaume chérifien qui a interdit d’entrée sur son territoire les voyageurs en provenance d’Afrique du Sud, pays berceau d’un des variants du Covid-19. Le Maroc s’en remet à la CAF. De son côté, la FRMF a dans un communiqué «adressé une correspondance à la Commission des compétitions au sein de la Confédération Africaine de Football (CAF) » l’informant de la situation tout en sollicitant « le report de la tenue de cette rencontre ou sa reprogrammation dans un autre pays.»

Le règlement de la CAF prévoit deux cas de figure 

Le premier cas  : «Dans le cas où une équipe ne peut se rendre sur le lieu du match à cause des restrictions de voyage ou autres restrictions liées à la COVID-19, alors cette équipe sera considérée comme ayant perdu le match 2-0», les Kaizer Chiefs seraient sanctionnés si aucune alternative n’est trouvée.
Le deuxième cas : «si une équipe hôte ne peut pas organiser le match ou ne peut pas recevoir une autre équipe pour absence d’une autorisation gouvernementale ; cette équipe sera considérée comme ayant perdu le match 2-0». Et donc, c’est le Wydad qui sera sanctionné.

A la CAF de trancher !

Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité