C1 ARABELes InfosMonde Arabe

La Coupe arabe ne fait pas relâche même au Maroc

LMA

Le Raja de Casablanca accueille les Égyptiens d’Al Ismaïly en demi-finale retour de la Coupe arabe, Mohammed VI, des clubs champions, dimanche soir au Complexe Mohammed V à Casablanca,

Si ce n’est pas le match le plus important de la saison du Raja de Casablanca, la rencontre de dimanche s’en approche énormément. Il a un handicap d’un but à remonter et le match se déroule sans public, en raison des mesures de précaution face à la menace du Coronavirus. Il faut dire que les astres ne s’alignent pas forcément en faveur des coéquipiers de Mohcine Moutouali. En plus du handicap d’un but concédé à l’aller (défaite 0-1 à Ismaïlia), les Rajaouis disputent ce match à huis clos, alors que tout le monde connaît la valeur de l’appui du public de la Magana. De plus, le climat tendu qui entoure cette rencontre, en raison de la crainte de la propagation du Coronavirus, pèse de tout son poids sur cette confrontation qui, en temps normal, aurait été une attraction des grands jours. Seulement voilà, par les temps qui courent, le Raja n’a d’autres choix que de trouver les ressources nécessaires pour se motiver et se hisser en finale de la prestigieuse Coupe arabe. Et elles ne manquent pas.

L’aspect économique prévaut 

D’abord, la finale se jouera au Complexe Moulay Abdellah à Rabat, ce qui crée un avantage certain face à l’autre partie. Ensuite, le Raja, empêtré depuis plusieurs années dans une crise financière sans précédent, s’assurerait la coquette somme de 2,5 millions de dollars en cas de qualification pour la finale. Une manne financière qui permettrait aux dirigeants de se débarrasser d’une grande partie des dettes qui continuent d’asphyxier la trésorerie. Enfin, atteindre la finale de la Coupe arabe Mohammed VI représente un des objectifs principaux de la saison des Rajaouis, sur le plan sportif. Le Raja est privé de son métronome Abdelilah Hafidi, qui a fait une rechute à Lubumbashi, à cause d’une blessure à la cuisse. Tandis que Abderrahim Achchakir et Omar Boutayeb ont pu s’entraîner normalement cette semaine. En dépit d’un manque de forme flagrant des Darawich en Championnat d’Égypte où ils stagnent dans le ventre mou du classement, les hommes de Didier Gomes font de la Coupe arabe une priorité absolue. – LMA

Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité