Weblinks

CAF : Quand Ahmad perd ses nerfs

MEDIAS

Le président de la CAF, Ahmad, a perdu ses nerfs mardi et accusé un journaliste algérien de dénigrer les Africains, "peut-être" parce qu’il est "un peu blanc" dixit le dirigeant, ce à quoi, le journaliste –écrivain algérien, Bessol Nazim, patron du bi hebdomadaire BOTOLA et membre du Comex de l’AIPS – Afrique a répondu : « Je suis algérien et africain ». Bessol Nazim interrogeait le malgache, sur les difficultés en termes d’organisation que risque de poser une CAN à 24 pour de nombreux pays. Ahmad a vu dans ces propos une forme de défiance vis-à-vis de l’Afrique subsaharienne et a complément perdu son sang-froid. Heureusement, tout est rentré dans l’ordre dans la soirée, Ahmad et Nazim ont discuté sereinement et levé toute ambiguïté. Affaire classée.

 

AFR : Issa Hayatou attaque la CAF au TAS

ECONOMIE

On savait que le bénévolat a fait son temps au niveau des instances internationales. Au fil des mandats, depuis une vingtaine d’années, leurs membres exécutifs, tout en bénéficiant d’un statut de VIP, se sont goinfrés financièrement par des primes d’indemnités (sic) pour ne pas dire des salaires et des cadeaux (resic). La CAF du Camerounais Issa Hayatou n’a fait que suivre la maison-mère de la Fifa de Joseph Blatter. Ces deux dirigeants, simples scribouillards avant leurs élections (le premier en 1988 et le second en 1998) ont terminé multimillionnaires. Mais ce que l’on ne savait pas, c’est qu’ils avaient décidé de s’octroyer une prime de départ qui donne le tournis. Ainsi, Issa Hayatou et son Comex ont sollicité l’instance continentale pour les percevoir. Et cette dernière a consenti à donner à Issa Hayatou 300 000 dollars et 75 000 dollars aux autres membres du Comex. Trop peu pour l’ancien président de la CAF qui les a refusés et à porter l’affaire devant le TAS de Lausanne. Il réclame 900 000 dollars tout comme son ancien porteflingue, le Malien Amadou Diakité qui a demandé 250 000 dollars. Tous les autres membres dont l’Algérien Mohamed Raouraoua a accepté les 75 000. A signaler que les présidents des fédérations bénéficient également d’une indemnité annuelle. Celui de l’Algérie, Zetchi Kheïreddine a préféré la remettre à la disposition du football féminin et autres.

 

ALG : Les féminines d'Akbou dévalisées

ECONOMIE

Habituellement si paisible, le championnat national de football féminin a connu une journée agitée de championnat. En effet, un cambriolage qui relève plus de la rubrique « faits divers » que sportive s’est produit à Oran. Le leader du championnat, le CF Akbou, a passé une très mauvaise journée et pas seulement sportivement. Alors qu’elles jouaient leur rencontre de championnat face à l’AS Intissar Oran au Stade Kelloua Kaddour (ex-stade Gay à Gambetta) à 11h du matin, un match nul (1-1) qui leur a fait perdre leur première place, les filles de la Soummam ont vu leur vestiaire (pourtant fermé à clef) cambriolé, ou plutôt nettoyé par des cambrioleurs peu scrupuleux qui n’ont pas hésité malgré la journée de vendredi à tout dérober. 40 téléphones portables appartenant aux joueuses, mais aussi tous leurs vêtements, équipements et effets personnels ainsi que leurs papiers d’identité et documents footballistiques ont été emporté par ces voyous. Lors de la plainte déposée par le club d’Akbou, la police d’Oran a évalué le butin et donc le préjudice à 95 millions de centimes. Espérons pour la sympathique équipe du CF Akbou, que l’enquête de police aboutira et que le butin sera retrouvé. (IN BOTOLA)

 

ALG : Zetchi se met en mode com'

MEDIAS

Profitant de la trêve hivernale, le président de la FAF, Kheïreddine Zetchi a décidé de redoubler d’efforts en matière de communication afin d’occuper l’espace média et de répondre aux nombreuses sollicitations des différents organes. Ainsi, vendredi soir, Zetchi était sur la Chaîne Ennahar TV pour une interview d’une heure environ, consacrée à tous les points qui ont jalonné l’actualité footballistique ces derniers jours, notamment d’un point de vue réglementaire. Si son agenda personnel le lui permettra, il devrait être l’invité la semaine prochaine de deux stations radios : la Chaîne II, en langue tamazighte le vendredi matin, et sur Jil FM, à l’occasion du rendez-vous du dimanche soir (19h-20h). D’autres sorties seront au rendez-vous de Zetchi qui, apparemment, veut contenter tout le monde et communiquer le maximum surtout sur les sujets qui lui tiennent à coeur.

 

 

CAF : La riposte de Issa Hayatou

ECONOMIE

L’ancien patron du football africain, Issa Hayatou a répondu à la Cour économique du Caire qui l’a condamné ainsi que son ex-secrétaire général, Hicham El Amrani, 24,5 millions d’euros  pour "abus de position dominante" dans l’affaire du contrat avec Lagardère Sports. "L’affaire est orchestrée avec un agenda politique et pour le bénéfice de certains individus", a riposté le Camerounais auprès de l’AFP, en dénonçant une "diffamation intolérable", tout en regrettant que le tribunal l’ait sanctionné "à titre individuel [...] tout en dédouanant la CAF de toute responsabilité". D’après Hayatou, les règles de la concurrence ont été respectées avant l’attribution à Lagardère Sports de ce contrat portant sur les droits médias/marketings du football africain pour la période 2017-2028. Le Camerounais a l’intention de faire appel.

 
Plus d'articles...