The News

FRA : Le Qatar achète Paris

QATAR
La vente du PSG au fond souverain du Qatar Investment Authority sera officialisée cet après-midi par Colony Capital, l'actionnaire principal du club parisien (95,8%). Le fond Qatari détiendra (70%)

Lire la suite...

 

FIFA : Le Moyen Orient soutient Ben Hammam

LES EMIRATS

Les plaintes de Mohamed Ben Hammam au sujet des procédures qui l’ont suspendu pour l’éliminer de la couse à la présidence de la Fédération Internationale des Fraudeurs (FIFA) ont trouvé écho au Moyen-Orient, où il bénéficie d'un fort appui. Les fédérations nationales et les chroniqueurs sportifs ont décrié la sanction, se plaignant d'injustice et montré à quel point elle semblait orchestrée par Blatter, afin qu'il demeure en poste.

Les journaux égyptiens ont été particulièrement durs envers le Suisse de 75 ans, qui cherche à obtenir un quatrième mandat à la tête de la FIFA.

Le quotidien Al-Dustour a dit que ben Hammam s'était «rendu à la tyrannie de Blatter». Al-Gomhuria parle du Suisse comme d'un «fin renard difficile à traquer» et l'a comparé au président déchu Hosni Moubarak.

Le vice-président de l'AFC, Youssouf al-Serkal, des Émirats arabes unis, un allié de la première heure de Ben Hammam, a dit ne pas croire aux accusations et les considère comme faisant partie d'un complot pour exclure la Qatari de la course.

«Je crois que ben Hammam a été maltraité, a-t-il déclaré. Ben Hammam est la personne qui aurait dû être élue à la tête de la FIFA pour marquer un changement.

«De la façon dont il a été traité, je crois que c'était injuste. Toutes ces allégations venaient de paroles rapportées. Il n'y a pas de preuve comme telle.»

Plusieurs au Moyen-Orient estiment que les droits de ben Hammam ont été bafoués puisqu'il a été suspendu avant qu'une décision ne soit rendue dans cette affaire.

Mis à jour (Mercredi, 01 Juin 2011 20:01)

 

ARS : Ziaya fait mentir Benchikha

ARABIE SAOUDITE
Le sélectionneur Algérien Abdelhak Benchikha ne veut pas de l'attaquant international algérien, Abdelmalik Ziaya. Mais celui-ci rend de grands services à son équipe l'Ittihad de Djeddah. Il a contribué au match nul décroché en déplacement face à Ennasr (3-3), au stade international à Riyad, en quart de finale aller de la Coupe d'Arabie Saoudite. Le joueur algérien a inscrit le premier but de son équipe sur penalty à la 44e minute. Les deux autres réalisations sont l'œuvre de Mohamed Rached (65e et 90e)

Mis à jour (Mardi, 31 Mai 2011 07:54)

 

EAU : Diego Maradona à Al Wasl

LES EMIRATS
Le nouveau club de Diego Maradona, Al Wasl, recevrait pléthore de coups de fils de joueurs désirant rejoindre l'équipe basée à Dubaï. «C'est incroyable, raconte le président du club, Ashraf Ahmed Mohammed. Depuis trois ans que nous sommes professionnels, de grands coaches nous ont approchés avec de rutilants CV mais je n'ai jamais rien vu de tel. On reçoit un grand nombre de coups de fils de joueurs qui souhaitent nous rejoindre, mais on ne veut pas que la quantité bride la qualité. Avec les précédents entraîneurs, on a beaucoup payé sans rien gagner, mais avec Maradona, ça va être une autre histoire.»
 

ALG : Allo l'Arabie Séoudite, ici la FAF !

BAHREÏN
Fidèle à ses habitudes footafrique.com s'interesse aux voyages à l'étranger du gestionnaires de la fédération Mohamed Raoraoua. Son 34e voyage depuis le début de l'année (Janvier 1011) l'a conduit en Arabie Séoudite. Il ne pourra se libérer que le 28 mai pour quelques heures afin de rendre visite à l'équipe nationale en stage à Murcie. Qui paie les voyages ? Ce n'est certainement pas l'assemblée générale de la FAF qui va se pencher sur ce problème.
 
Plus d'articles...
микрозайм на карту