Afrique

Cameroun : La belle histoire du retour d'un fraudeur

CAMEROUN

Un dimanche après midi du mois de juin 2008 au stade du Cenajes de Dschang (ouest Cameroun), avant le match de la 7e journée du championnat national de L1 entre Aigle Royal de Menoua, l’équipe locale et Tiko United, le staff technique de l’équipe visiteuse constate que le joueur Boyomo Alain qu’il a employé par le passé, a changé son identité et il est devenu Boyomo Balong.

Or Boyomo Balong était non seulement suspendu pour une période d'une année pour avoir sollicité deux licences pour le compte de deux clubs différents au cours de la même saison (Mount Cameroon et Achille FC) mais il a également fraudé sur son identité pour pouvoir faire partie des effectifs de Tiko United son véritable nom étant Boyomo Alain. Finalement, le joueur avait écopé de deux ans de suspension et son club, Aigle royal de la Menoua, avait perdu trois précieux points qui lui ont fait cruellement défaut en fin de championnat dans sa course au maintient en L1.

Depuis cette semaine, Boyomo Balong a retrouvé sa véritable identité (Boyomo Alain) et s’entraîne avec l’Union sportive de Douala. Il rêve de porter les couleurs de cette équipe à la faveur de la période de transfert de mi-saison (Mercato), qui a été ouverte le samedi 15 janvier et sera refermée le vendredi 11 février 2011. Si son dossier administratif est validé au niveau de la Fecafoot, comme l’a sollicité Union sportive de Douala, Boyomo Alain réintégrera le championnat local.

 

Cameroun : 300 millions FCFA de subvention aux clubs

CAMEROUN

La Fédération camerounaise FECAFOOT a remis 300 millions FCFA de subventions aux clubs de D1, D2 et des ligues régionales dans le cadre de la saison sportive 2010-2011. Chaque équipe de l’élite a reçu une enveloppe de 10 millions FCFA, contre la moitié pour la division inférieure et 90 millions FCFA à partager entre les clubs des 10 régions ayant pris part aux compétitions seniors (dames et messieurs) au cours de la saison 2009-2010.

Cette subvention est largement inférieure aux prétentions de l’Association des clubs de première division (ACPD), qui exigeait une enveloppe globale de 500 millions FCFA à la FECAFOOT, représentant sa quote-part sur les 4 milliards FCFA reçus par l’instance fédérale au titre de la participation de la sélection nationale à la Coupe du monde sud-africaine. L’ACPD exigeait également une enveloppe annuelle supplémentaire de 15 millions FCFA pour chaque club de D1 et 10 millions pour chaque équipe de D2, venant du financement du principal sponsor de la fédération qui est une société de téléphonie mobile.

 

Décés de l'ex-international Ivoirien Benoït Dali

CÔTE D IVOIRE

L’ex-international et attaquant des Eléphants des années 80-90 Benoît Dali, a tiré sa révérence à Paris en France des suites d’une maladie. Agé de 42 ans, il s’était fait remarquer au sein de trois équipes ivoiriennes de 1980 à 1990 dont l’Africa Sports, avec qui, il a remporté la Coupe d’Afrique des vainqueurs de coupe en 1992 et la Super Coupe d’Afrique des clubs en 1993. Il a également fait partie du onze ivoirien qui a joué en Coupe d’Afrique des nations d’Algérie 1990.

 

L'Egypte remporte le tournoi du Nil devant l'Ouganda

EGYPTE

L’ouganda s'est inclinée (3-1) en finale du tournoi du Nil, face à l'Egypte. Menés 3 à 0, les Ougandais ont sauvé l'honneur à la 84e sur penalty transformé par Cesar Uguti. Ils avaient été déjà battus (1-0) par les Pharaons lors du premier tour où ils avaient battu le Burundi (3-1) avant de faire match nul (1-1) face à la Tanzanie et de se qualifier pour les demi-finales aux dépens de la RD Congo, sous le regard de l'entraîneur adjoint de l’Algérie Mohamed Chaïb, qui s'est déplacé en Egypte pour superviser les adversaires durant le CHAN. Le Soudan, l'autre adversaire de l'Algérie A' a terminé à la cinquième place après sa victoire (2-0) face à la Tanzanie. Le vainqueur du tournoi du Nil empoche une prime de 1 million de livres, le second 700 000 livres, le troisième 400 000 livres et le quatrième 300 000 livres.

 

Le Camerounais Hervé Din Din à Tizi-Ouzou

La gazette africaine

Le nouvel avant-centre de la JS Kabylie pourrait être le Camerounais Hervé Din Din (20 ans) qui se trouve actuellement à Tizi - Ouzou. L’international “espoirs” des Lions indomptables possède un gabarit impressionnant avec ses 1m 92 et possède un jeu de tête redoutable. Il a joué dans les clubs vietnamiens de Song Lam Nghe puis Tiengiang.

 
Plus d'articles...
микрозайм на карту