Mondial/Can

MON : El Amrani s'en remet au comité d'Ethique

FIFA

Le directeur général de la candidature Maroc 2026, Hicham El Amrani, n’a pas souhaité répondre aux attaques du président Donald Trump qui a menacé directement les pays qui ne voteraient pas en faveur de la candidature United 2026. Interrogé par Botola, El Amrani a déclaré : « Je ne peux, en tant que directeur de la campagne Maroc 2026, commenter ce type d’ingérences. Il y a des procédures, il y a un comité d’Éthique de la FIFA, c’est donc à lui de juger de l’opportunité de réagir ou pas à ce type de choses.» « En ce qui nous concerne nous nous acharnons à respecter les procédures et les étapes», précise également, le directeur général. Candidat malheureux à plusieurs reprises à l’organisation du Mondial, le Maroc souhaite capitaliser les défaites d’hier. « Ce n’est pas la première fois que nous nous portons candidats, nos défaites nous ont appris beaucoup de choses et la procédure d’attribution n’est surtout plus la même, puisque le vote passe par l’Assemblée Générale de la FIFA.» L’Assemblée générale sera composée de 207 membres votants. ( IN BOTOLA)

 

CAF : La FAF candidate au CHAN 2022

CAN

Les autorités politiques algériennes ont donné leur feu vert à la FAF présidée par Zetchi Kheïredinne pour candidater à l'organisation du Championnat d’Afrique des nations (CHAN) 2022. Une décision saluée avec beaucoup de ferveur par les amateurs de la balle ronde qui ont tourné définitivement la page de l'ère Raouraoua Mohamed aux commandes du football national durant une vingtaine d'années et qui n'a pas décroché l'organisation d'une seule CAN. Un échec cuisant de sa politique toute personnelle qui a conduit à son éviction par une jeune équipe aux idées modernes.

 

 

RDC : La FIFA suit l'affaire Constant Omari

FIFA

L'arrestation puis sa libération par les autorités de la RD. Congo DU Président de la Fédération congolaise (Fecofa), Constant Omari  dans le cadre d’une affaire de détournements de fonds présumés n'a pas laissé insensible la FIFA. "La FIFA suit la question de près et recueille des informations supplémentaires, mais n’a pas d’autre déclaration à faire à ce stade. D’autres informations pourront être divulguées au fur et à mesure que la situation évolue", a expliqué l’instance zurichoise au sujet de cette affaire. Le dirigeant congolais occupe également les fonctions de vice-président de la CAF et de membre du Conseil de la FIFA.

 

CAN-Dames : L'Algérie qualifiée

CAN

L'équipe nationale féminine d'Algérie a battu celle du Sénégal (2-0) à Alger au stade du 20-août et s'est qualifiée pour le prochain tour des éliminatoires de la CAN 2018. Son prochain adversaire sera l'Ethiopie. Au match aller, le Sénégal avait battu l'Algérie (2-1) . Les buts algériens ont été inscrits par Fatima Sekouane (23e s.pen) et Benaichouche Rahma (90+3).

 

 

CM : Six arbitres africains pour la Russie

FIFA

Six africains chez les arbitres centraux et 10 assistants font partie des 36 arbitres de champ et des 63 assistants qui officieront durant le Mondial organisée du 14 juin au 15 juillet prochains en Russie, a annoncé la FIFA. Les 6 arbitres principaux africains sont : le numéro un continental l’Algérien Mehdi Abid Charef, le Sénégalais Malang Diedhiou, l’Egyptien Ghead Grisha, le Gambien Bakary Gassama. le Zambien Janny Sikazwe et l’Ethiopien Bamlak Tessema Weyesa.
Le continent dispose de plus de représentants qu'au Brésil 2014, où on comptait trois arbitres africains "titulaires" et deux en soutien. Cette augmentation est logique puisque le nombre d’arbitres retenus a lui aussi augmenté. On compte également 10 arbitres assistants venus d’Afrique : le Marocain Redouane Achik, le Soudanais Waleed Ahmed, le Burundais Jean Claude Birumushahu, les Sénégalais Djibril Camara et El Hadji Malick Samba, l’Angolais Emiliano Dos Santos, l’Algérien Abdelhak Etchiali, le Tunisien Anouar Hmla, le Kényan Marwa Range et le Sud-Africain Thusi Siwela.

 
Plus d'articles...
микрозайм на карту