Weblinks

MAR : Badou Zaki dit non à l'USMA

ECONOMIE

L'ex-gardien de but du Maroc et ex-sélectionneur, Badou Zaki (59 ans) ne sera pas à la tête de la barre technique de l’USM Alger la saison prochaine. « Je ne vais entraîner l’USM Alger. Le projet est tombé définitivement à l’eau. Je n’ai pas réussi à trouver un terrain d’entente avec les dirigeants de l’USMA sur certains détails concernant notre relation contractuelle. », a-t-il indiqué. Les dirigeants de Soustara sont sur d'autres pistes.

 

CAF : Ahmad a son bureau à Mahaganga

MEDIAS

Comme l’ex-président de la CAF, Le Camerounais Issa Hayatou qui avait son bureau à Yaoundé pour éviter les voyages au siège de la CAF au Caire ou encore l’ex-président de la FIFA, le Brésilien Joao Havelange à Rio Janeiro, l’actuel responsable du football africain, le Malgache Ahmad Ahmad a choisi sa ville natale Mahaganga (situé à 700 km de la capitale, Antanarivo, sur le canal du Mozambique, en face des Comores) pour installer son Bureau en location. La cérémonie s’est déroulée en presence de plusieurs personnalités de haut rang : le président du Sénat Rivo Rakotovao, le chef de l'Assemblée nationale, Jean-Max Rakotomamonjy, le ministre de la Défense, Beni Xavier Rasolofonirina, le ministre de la police, Mamy Andrianisa et la secrétaire générale de la FIFA, Fatma Samoura.
Egalement étaient  présents, les proches collaborateurs du président de la CAF, dont le conseiller en com’ et stratégie, l’Algérien Hédi Hamel. Le Président Ahmad Ahmad a profité de l'occasion pour renouveler sa sincère gratitude aux présidents des fédérations qui l’avaient porté à la tête de la CAF, il y a juste une année et a renouvelé l’assurance qu’il ne cesserait de se battre pour eux et avec eux pour le renforcement du football africain. Le bureau de la CAF est situé au troisième étage d'un immeuble de bureaux à Mahajanga. Il dispose d'un bureau pour le président de la CAF, d'une salle de conférence et aura un effectif de cinq personnes. - (IN BOTOLA)

 

CAM : Ngoula perçoit 163.000$ du MC.Alger

ECONOMIE

Le défenseur camerounais Patrick Ngoula a perçu la somme de 163.000 dollars de son ancien employeur, le Mouloudia d’Alger. Cette somme (environ 2 milliards 800 millions) représentent les salaires impayés plus une pénalité de 5% infligée par la FIFA suite à la résiliation abusive du contrat de Ngoula. Ce dernier avait saisi la FIFA qui avait accordé un ultimatum au 6 mars au club algérien avant de le prolonger d’une vingtaine de jours pour payer le camerounais. Des doutes subsistent pourtant quant au statut d’international du défenseur Camerounais qui a été présenté comme avoir joué une seule fois avec les Lions indomptables.

 

 

ALG : Congrés médical de l'UNAF à Alger

MEDIAS

Les médecins, spécialistes, cliniciens et autres ont rendez- vous dimanche 8 avril 2018, au Centre technique national de Sidi-Moussa à l’occasion de la tenue du 2e Congrès médical de l’Union nord-africaine de football (UNAF). Il faut dire que depuis l’arrivée de Zetchi à la tête de la FAF, cette dernière connaît d’intenses activités, notamment au niveau du CTN avec la multitude de stages de la DTN et de la DEN et des di érentes sélections nationales. Cette fois, c’est le collège des médecins qui va se réunir autour d’une thématique d’actualité : «Santé du footballeur et Ramadhan, Mondial et performance», avec la présence de professeurs et d’invités venus du Maroc et de Tunisie.
Cet événement verra la présence également du président de l’UNAF, Wadie Jery et de son secrétaire général Hammami, ainsi que le président de la commission médicale le Dr Jarraya. L’ouverture des travaux sera donnée par le président de la FAF, Kheired- dine Zetchi, et plusieurs thématiques sont inscrites au programme de cette riche journée, notamment celles des Professeurs Mehdioui, du service de physiologie clinique du CHU de Constantine, et Chiha, du laboratoire d’expertise et d’analyse de la performance sportive de l’Université de la même ville, qui porteront respectivement sur les «e ets physiologiques de l’observation du jeûne sur la perfor- mance du footballeur» et «les e ets de ce mois sur la balance d’utilisation énergétique chez les footballeurs». (IN BOTOLA)

 

ALG : Qui pour gérer l'image de la FAF ?

MEDIAS

Depuis la rupture entre 
Média Algérie, l’agence
qui gérait l’image de la 
Fédération algérienne
de football (FAF), et 
cette dernière, aucune 
autre boîte n’a été
engagée pour prendre 
en charge ce volet, ô 
combien important
dans la vie d’une institution. L’appel lancé du côté de Dely
Ibrahim, il y a quelques 
mois, a été infructueux,
et l’opération tarde à 
se concrétiser. Plusieurs voix se sont élevées ces derniers jours pour dénoncer l’attitude de celui qui gère ce dossier qui aurait tout fait pour pousser à la porte Média, mais sans trouver son remplaçant, comme si que la FAF pouvait se passer d’un tel apport, y compris sur le plan de l’impact économique. En revanche, d’autres voix sont satisfaites de la rupture avec cette agence publicitaire qui a bénéficié du soutien de l’ancienne direction de la FAF pour prendre le juteux marché. Le président Zetchi a, récemment donné des instructions fermes afin que ce dossier soit mené à bout et doter la FAF d’un nouveau partenaire. (IN BOTOLA)

 

 
Plus d'articles...
микрозайм на карту