Weblinks

ALG : Le Jeune Indépendant et Raouraoua

Eco/Medias - MEDIAS

Sous le titre "Raouraoua joue la montre", le quotidien algérien le Jeune Indépendant revient sur la déblacle des Verts à Marrakech. Une analyse lucide et sans complaisance signé B. Farouk.

Lire la suite...

 

ALG : Manifestations anti -Raouraoua (ABL)

Eco/Medias - MEDIAS
Des manifestations anti-Raouraoua, le gestionnaire de la fédération algérienne Mohamed Raouraoua ont été enregistrées à travers plusieurs villes du pays à la suite de l'humiliante déféite contre le Maroc (0-4) et dont il porte l'entière responsabilité. Les manifestants ont scandé des slogans dans lesquels ils demandaient au président de la République Abdelaziz Bouteflika le départ de Mohamed Raouraoua. Ce dernier a poussé à la démission, l'entraîneur Abdelhak Benchikha pour sauver sa peau. Plusieurs voitures ont été brûlées
 

FIFA : L'email nauséabond du SG Jerôme Valcke

Eco/Medias - MEDIAS

Dans un courrier électronique rendu public par Jack Warner, vice-président de la Fifa suspendu dimanche, Jérôme Valcke écrit à propos du Qatari Mohamed ben Hammam, qui comptait se présenter face à Sepp Blatter pour la présidence de la fédération internationale :

Lire la suite...

 

ALG : Raouraoua fait appel à un raqi

Eco/Medias - MEDIAS

L'information diffusée par le site de Compétition est plus d'un titre révélatrice du comportement "mystique" et inconséquent de l'actuel gestionnaire de la fédération algérienne Mohamed Raouraoua. Après avoir fait appel à un Chouaï (rotissier pour faire bien) il a fait plus que les plus grands clubs et sélections du monde qui ont un psychologue parmi leurs staffs médicaux : il a fait appel à un raqi (un imam) qui se trouve actuellement à La Manga Club.

On ne le voit pas souvent dans le hall ou dans la piscine, mais il est là. Très discret et fuyant devant les caméras et les photographes, ce vieux de 70 ans fait tout pour convaincre les joueurs d’aller le voir pour écouter ses conseils, boire et se laver avec son eau «saine et bénite». Si certains joueurs n’accordent pas beaucoup d’importance à cela et préfèrent se concentrer sur leur travail, d’autres par contre croient au mauvais œil et à la sorcellerie. Ils vont donc le consulter souvent. Soit pour avoir de l’eau bénite, ou boire ses mélanges de miel et de plantes qu’il a apportés avec lui d’Algérie. Ceux qui ont fait appel à ses services pensent que sa présence à Marrakech sera plus importante et son travail plus difficile. Aux dernières nouvelles, Joseph Blatter s'est interessé à ce raqi pour ses problèmes de corruption à la Fédération des Fraudeurs (FIFA).

 

FIFA : Ben Hammam dénonce un complot

Eco/Medias - MEDIAS

Les faits reprochés à Mohamed Bin Hammam, candidat face au sortant Joseph Blatter à l'élection de la Fifa (le 1er juin), auraient eu pour cadre une réunion de la Confédération du football caribéen, apparemment organisée conjointement par Jack Warner, président de la Concacaf et membre du CE de la Fifa, et M. Bin Hammam, les 10 et 11 mai derniers. Cette réunion aurait été en rapport avec l'élection présidentielle.

"Il est vrai que M. Bin Hammam s'est adressé aux représentants de la Confédération des Caraïbes (CFU) lors d'une réunion extraordinaire à Port of Spain, les 10 et 11 mai. Personne n'a tenté de cacher le fait que M. Bin Hammam a payé le voyage des délégués et couvert les frais administratifs de la réunion", poursuit le communiqué.
M. Bin Hammam "répète que toutes les allégations concernant des achats de voix sont totalement fausses" et qu'elles ont "pour but de (le) discréditer".

"Il a fallu 14 jours pour formuler ces allégations alors que M. Bin Hammam n'a eu que 48 heures pour y répondre", explique encore le communiqué pour qui la procédure en cours "fait partie des efforts pour empêcher M. Bin Hammam de se présenter à l'élection du président de la Fifa".

Vendredi, Sepp Blatter a lui aussi fait l'objet d'une procédure de la part du comité éthique de la Fifa. Il lui est reproché d'avoir été informé "à l'avance" par Jack Warner de versements présumés d'argent en liquide aux participants de la réunion des 10 et 11 mai.
Blatter et Bin Hammam doivent être entendus dimanche par le comité éthique de la Fifa, soit trois jours avant le scrutin présidentiel.

 
Plus d'articles...
микрозайм на карту