Weblinks

ALG : Qui pour gérer l'image de la FAF ?

Eco/Medias - MEDIAS

Depuis la rupture entre 
Média Algérie, l’agence
qui gérait l’image de la 
Fédération algérienne
de football (FAF), et 
cette dernière, aucune 
autre boîte n’a été
engagée pour prendre 
en charge ce volet, ô 
combien important
dans la vie d’une institution. L’appel lancé du côté de Dely
Ibrahim, il y a quelques 
mois, a été infructueux,
et l’opération tarde à 
se concrétiser. Plusieurs voix se sont élevées ces derniers jours pour dénoncer l’attitude de celui qui gère ce dossier qui aurait tout fait pour pousser à la porte Média, mais sans trouver son remplaçant, comme si que la FAF pouvait se passer d’un tel apport, y compris sur le plan de l’impact économique. En revanche, d’autres voix sont satisfaites de la rupture avec cette agence publicitaire qui a bénéficié du soutien de l’ancienne direction de la FAF pour prendre le juteux marché. Le président Zetchi a, récemment donné des instructions fermes afin que ce dossier soit mené à bout et doter la FAF d’un nouveau partenaire. (IN BOTOLA)

 

 

ALG : Madjer encaisse sa première défaite

Eco/Medias - MEDIAS
Invaincue depuis l’arrivée de Rabah Madjer fin 2017, l’Algérie a mordu la poussière en s’inclinant 2-1 face à l’Iran ce mardi en match amical. Les Verts auront encore une fois rendu une copie plus aboutie après la pause.
Battue par l’Iran (2-1) ce mardi en match amical à Graz en Autriche, l’Algérie a subi sa première défaite de l’ère Rabah Madjer. Mal entrés dans la partie, les Fennecs ont concédé l’ouverture du score sur une tête d’Azmoun après une erreur de marquage (1-0, 10e). En contre, Taremi a doublé la mise (2-0, 19e).
Apathiques en première période, les Verts sont revenus des vestiaires avec de meilleures intentions et Chafai a en a profité pour réduire le score sur un coup-franc de Benmoussa (2-1, 55e). Derrière, les Algériens ne sont pas parvenus à enchaîner malgré l’entrée en jeu de Slimani, qui a enfin retrouvé les terrains. Si
0 0 1 131 724 pas de societe 6 1 854 14.0 Normal 0 21 false false false FR JA X-NONE /* Style Definitions */ table.MsoNormalTable {mso-style-name:"Tableau Normal"; mso-tstyle-rowband-size:0; mso-tstyle-colband-size:0; mso-style-noshow:yes; mso-style-priority:99; mso-style-parent:""; mso-padding-alt:0cm 5.4pt 0cm 5.4pt; mso-para-margin:0cm; mso-para-margin-bottom:.0001pt; mso-pagination:widow-orphan; font-size:10.0pt; font-family:Cambria;}

L’Algérie s'est incliné 2-1 face à l’Iran en match amical à Graz (Autriche) pour la première fois depuis l'arrivée de Rabah Madjer fin 2017. Les Fennecs ont concédé l’ouverture du score sur une tête d’Azmoun après une erreur de marquage (1-0, 10e). et sur un contre, Taremi a doublé la mise (2-0, 19e). Les Verts sont revenus des vestiaires avec de meilleures intentions et Chafai a en a profité pour réduire le score sur un coup-franc de Benmoussa (2-1, 55e).


 

ALG : Un match mixte entre internationaux

Eco/Medias - MEDIAS

Une grande première en Algérie. Pour célébrer comme il se doit, le 8 mars, la journée internationale de la femme dans le monde, l’Association des Anciens Internationaux (AAIF), en association avec la FAF et l’APC d’Hydra, ont organisé un match exhibition-mixte, au stade d’Hydra. Les anciens internationaux (hommes) et internationales ( femmes) ont joué ensemble devant un public ravi. Pour le président de l’AAIF, Ali Fergani,«cette initiative tend à encourager la pratique sportive chez les féminines.».

 

AFR : Le CAPS répond à l'AIPS-Monde

Eco/Medias - MEDIAS

A la suite de la lettre envoyée par l’AIPS-monde, signé par son président Gianni Merlo pour se plaindre de la création  de la Confédération africaine de la Presse (CAPS), son Conseil a réagi fermement par un communiqué. Il précise tout d’abord que les deux Présidents de la CAF et de la FIFA ne régissaient pas la profession de journalistes dans le monde et rappelle que « depuis plus de soixante ans, les nations africaines ont arraché leur indépendances souvent au prix du sang et de millions de martyrs. En recouvrant leurs libertés les nations africaines ont dans le même temps, affirmé leur liberté d’action, leur liberté d’expression, leurs libertés individuelles et leur liberté d’opinion. ». La CAPS souligne qu’en tant qu’ « Africains résolus à défendre nos droits clairement protégés par la déclaration universelle des droits de l’homme, et la charte sur les libertés fondamentales des Nations Unies, nous mépriserons désormais toute velléité hégémonique d’individus aventuriers d’un autre temps ou d’association visant à s’opposer à nos actions et nos projets légitimes.» Le Conseil de la CAPS estime que : « Non seulement , nous n’avons pas l’intention le moins du monde de renoncer à notre chère CONFEDERATION, mais nous allons au contraire intensifier nos actions, réunir tous les pays africains autour de cette belle idée et la faire connaitre dans le monde entier. C’est l’affirmation de notre réelle identité africaine.»

 

CAN : Le Cameroun reste optimiste pour 2019

Eco/Medias - MEDIAS
"Les inspecteurs ont assuré avoir été agréablement surpris par ce qu’ils ont vu en termes de préparation au Cameroun", a assuré un membre du Comité local d’organisation (Cocan) après la visite des infrastructure par les inspecteurs de la CAF . "Les inspecteurs de la CAF sont arrivés au Cameroun avec des préjugés ; des gens leur avaient fait croire qu’ils ne verraient rien au Cameroun. Grande a été leur surprise quand ils ont mis les pieds dans les stades déjà construits et dans les chantiers de ceux en construction. Grande a encore été la surprise quand ils ont inspecté les hôtels." Les inspecteurs rendront leur rapport dans les prochains jours au CE de la CAF et en cas de retrait de l'organisation de la CAN EN 2019, des pays ont déjà annoncé leur candidature.


 
Plus d'articles...