scatvids.club javvids.com shemalecuties.top

Weblinks

CAN : Le Cameroun reste optimiste pour 2019

Eco/Medias - MEDIAS
"Les inspecteurs ont assuré avoir été agréablement surpris par ce qu’ils ont vu en termes de préparation au Cameroun", a assuré un membre du Comité local d’organisation (Cocan) après la visite des infrastructure par les inspecteurs de la CAF . "Les inspecteurs de la CAF sont arrivés au Cameroun avec des préjugés ; des gens leur avaient fait croire qu’ils ne verraient rien au Cameroun. Grande a été leur surprise quand ils ont mis les pieds dans les stades déjà construits et dans les chantiers de ceux en construction. Grande a encore été la surprise quand ils ont inspecté les hôtels." Les inspecteurs rendront leur rapport dans les prochains jours au CE de la CAF et en cas de retrait de l'organisation de la CAN EN 2019, des pays ont déjà annoncé leur candidature.


 

CAF : Ahmad à l'investiture de Weah

Eco/Medias - MEDIAS

La prestation de serment du président élu du Libéria, George Manneh Oppong Ousman Weah, s’est déroulé au stade Samuel K. Doe de Monrovia, devant un parterre de personnalités, parmi lesquelles le président de la CAF, le Malgache Ahmad. Ce dernier était à la tête d’une délégation de la CAF qui a désertée le CHAN qui se déroule au Maroc. La délégation était composée de Kwesi Nyantakyi (1er vice-président), Constant Omari (2e vice-président), Kalusha Bwalya et Amaju Pinnick (membres du Comité exécutif) alors que la FIFA était representée par sa secrétaire générale, Mme Fatma Samoura.

 

CAF : Ahmad ne mesure plus ses propos

Eco/Medias - MEDIAS

Ancien président de l’OM et agent de joueurs, Pape Diouf a taclé le président de la CAF, Ahmad, pour ses propos qui ont visé à mettre la pression sur le Cameroun, pays-hôte de la CAN 2019. "Même à quatre équipes, le Cameroun n’est pas prêt." a-t-il déclaré. Pour l’ancien président de l’OM, Pape Diouf,  le Malgache a eu tort de tenir un tel discours." je pense simplement que depuis qu’il est arrivé, Ahmad a eu l’imprudence, je dirais même l’insolence, de dire que le Cameroun n’était pas en mesure d’organiser une compétition avec quatre nations. C’est des choses qui ne se disent pas, et cela ne se dit pas à propos d’un pays auquel l’Afrique doit tant sur le plan de la reconnaissance mondiale", a déploré l’ancien agent de joueurs. Ce n'est pas la fois que Ahmad se fait rembrouer. Dernièrement il a tenu des props sidérants sur le choix de 10 marocains dans les structures de la CAF qui a fait dire à AB. Lahouari, journaliste infuent du football africain : "Si ça continue, on va regretter Issa Hayatou".

 

ALG : Algerie-Iran à Vienne le 27 mars

Eco/Medias - MEDIAS

 

Comme tout le monde le sait la Fédération algérienne de football a programmé deux rencontres amicales au mois de mars prochain à l’occasion de la prochaine date FIFA qui s’étend entre le 19 et 27 mars prochain.
De ce fait, le manager général de notre équipe nationale avait affirmé au cours de ces derniers jours que les deux confrontations auront lieu respectivement face au Gabon et à l’Iran les 23 et 27 mars prochain. Sauf que jusque-là le lieu n’était toujours pas fixé quant à ces deux confrontations. Et bien d’après nos informations, la Fédération iranienne de football et son homologue algérienne qui ont officialisé la tenue de ce match semble être mises d’accord sur le pays où se déroulera le match. Il s’agit, d’après un membre du staff technique national de l’Autriche, plus exactement de la ville de Vienne. Un match qui mettra aux prises donc Mahrez et ses coéquipiers avec le mondialiste iranien. Ce dernier qui a choisi d’affronter les Verts en raison de la présence des Lions de l’Atlas dans son groupe lors de la Coupe du monde au mois de juin prochain. Les Iraniens et à leur tête le coach portugais Carlos Queiroz ont voulu donc se mesurer à une sélection nord- africaine qui dispose de mes caractéristiques que le Maroc d’Hervé Renard. Ainsi, et après le Nigeria, une rencontre sans enjeu puisque les Super Eagles étaient déjà qualifiés pour la Coupe du monde avant le dernier match de Constantine au mois de novembre dernier, et la joute amicale face à la République centrafricaine, Rabah Madjer disputera le 27 mars prochain son premier vrai test, puisqu’il s’agit d’une des meilleures équipes de l’Asie actuellement. Il pourra commencer déjà à travailler les différents chantiers au sein de son groupe en prévision d’un autre grand rendez-vous, le Portugal de Cristiano Ronaldo. Mais avant cela, et si la FAF aura réussi à trouver un accord avec la Fédération gabonaise, l’ancienne gloire du FC Porto aura l’occasion de tester ses poulains le 23 mars, c’est-à-dire quatre jours avant l’Iran. Reste à savoir maintenant où aura lieu ce premier match. Se jouera-t-il à Vienne ou les Gabonais auront-ils une autre préférence. Réponse dans les tout prochains jours.
Le match amical opposant l'Algérie à l'Iran aura lieu à Vienne (Autriche) le 27 mai prochain, selon toute vraisemblance.  Les Iraniens ont choisi une sélection nord- africaine à cause de ses caractéristiques conformes à ceux de son adversaire, le Maroc qu'ils devront affronter au Mondial 2018 de Russie. En revanche, le lieu de la rencontre entre l'Algérie et le Gabon prévu le 23 mars n'a pas été fixé. 

 

 

AFR : Un nouveau Comex à l'AIPS - Afrique

Eco/Medias - MEDIAS

Un nouveau Bureau exécutif a été élu lors du congrès de l’AIPS Afrique qui vient de se dérouler à Nairobi (Kenya). Seul candidat à son poste, le Nigérian Mitchell Obi a été reconduit au poste de président, pour un nouveau mandat de quatre ans. L’Association des journalistes sportifs algériens (AJSA), membre de l’AIPS Monde depuis 1996, y été représenté à Nairobi par Bessol Nazim, le directeur de la rédaction de Botola. Celui-ci a fait une intervention remarquée au cours de laquelle, il a insisté sur le principe d’indépendance et de défense de la liberté d’expression, tout en mettant en exergue l’apport bénéfique de l’Etat algérien pour le développement de la presse sportive. Il a également insisté sur le respect des textes par l’AIPS – Afrique qui les avait bafoué durant ce congrés. Celui-ci qui a réuni 22 pays africains, s’est déroulé en présence du président de l’AIPS Monde, l’italien Gianni Merlo, accompagné de sa Vice-présidente Evelyn Watta, du président de l’AIPS-Europe et du Secrétaire général de l’AIPS-Asie. - A noter que deux autres journalistes sportifs seront élus comme membres du Bureau exécutif de l’AIPS Afrique, lors du congrès de l’AIPS Monde qui se déroulera en mai 2018 à Antalya (Turquie). Deux femmes journalistes seront également cooptées à cette occasion pour occuper les mêmes fonctions.

 
Plus d'articles...