CÔTE D IVOIRE

CIV : 80 enfants invités par Drogba

Afrique - CÔTE D IVOIRE

Arrivés de Bouaké, Man, Guiglo, Sangouiné, 80 enfants ont passé un noël de rêve à Abidjan grâce à la fondation grâce aux bons soins du capitaine des Éléphants, Didier Drogba et de la Fondation qui porte son nom. Ils ont élu domicile à Sol Béni, le centre d'entraînement de l'Asec Mimosa « parce que c'est le cadre idéal pour les recevoir », a fait savoir Guy Roland Tanoh, le Secrétaire général de la Fondation Didier Drogba. «C'est une action plus ou moins nouvelle pour permettre à ces enfants qui souffrent depuis la crise et n'ont jamais connu Abidjan de la découvrir et de vivre un Noël féerique », dit-t-il.Ces enfants, âgés de 6 à 12 ans, ont eu un premier contact avec Didier Drogba le lundi 24 décembre 2012 dans la matinée à Sol Béni.

 

CIV : La FIF soutient Jacques Anouma

Afrique - CÔTE D IVOIRE


Le Comité Exécutif de la Fédération Ivoirienne de Football a fait connaître dans un communiqué, ce lundi, sa position sur la suite à donner au rejet de la candidature du Président Jacques Anouma à la Présidence de la CAF. Lire le communiqué.

COMMUNIQUE

Ayant parrainé la candidature de Monsieur Jacques Anouma au poste de Président de la CAF, la FIF a été directement informée de la décision de rejet rendue par le Comité Exécutif de la CAF le 10 décembre 2012.

Dans le cadre de son soutien constant à l’un de ses Présidents d’Honneur, Monsieur Jacques Anouma, comme cela résulte notamment du parrainage de sa candidature, la FIF a donc rapidement examiné les voies de recours envisageables contre cette décision.

A l’issue de cet examen, il lui est apparu qu’aux termes des dispositions de l’article 51.1 du Code Disciplinaire de la CAF, le recours devant le Tribunal Arbitral du Sport (TAS) peut être exercé aussi bien par Monsieur Jacques Anouma en personne que par la FIF, ou toute autre partie qui y aurait intérêt avant le 20 décembre 2012.

Assurée ainsi que la décision de rejet du Comité Exécutif de la CAF peut être frappée de recours directement par Monsieur Jacques Anouma et certaine qu’une telle action se déroulera dans les meilleures conditions juridiques, la FIF a estimé qu’il n’était dès lors pas opportun qu’elle se substitue à ce dernier pour l’introduction du recours eu égard à ses propres impératifs.

En effet, pour l’heure, compte tenu de l’intérêt national, la FIF mobilise tous ses efforts pour la préparation de la CAN qui se tiendra dans quatre semaines, afin de faire en sorte que la Côte d’Ivoire parvienne à cette compétition dans les meilleures dispositions possibles. Le Gouvernement et la Nation toute entière placent énormément d’espoir dans le succès de l’Equipe Nationale et ces attentes justifient une implication sans faille de la FIF dans ces préparatifs.

De surcroit, la participation de la FIF à un tel recours devrait faire l’objet d’une analyse juridique minutieuse, de manière à garantir qu’une telle action n’irait pas à l’encontre des dispositions de l’article 21.1 des statuts de la CAF dont la FIF est signataire et qui disposent que «Les décisions prises par l’Assemblée Générale lient impérativement les associations nationales.»

Ces différentes raisons ont donc conduit la FIF à privilégier la voie d’un recours direct du Président Jacques Anouma contre la décision de rejet rendue par le Comité Exécutif de la CAF le 10 décembre 2012.

Bien évidemment, la FIF suivra avec une attention soutenue le déroulement et l’issue de ce recours et souhaite plein succès au Président d’Honneur, Monsieur Jacques Anouma.

 

CIV : La FIF saisit le TAS et soutient Anouma

Afrique - CÔTE D IVOIRE


Le ministre de la Promotion de la jeunesse, des Sports et Loisirs, Alain Lobognon a donné son accord pour que Jacques Anouma dont le dossier de candidature à l’élection à la présidence de la CAF a été rejeté récemment, fasse appel auprès du TAS. Le ministre en charge du Sport ivoirien est contre l’injustice au sein des confédérations ou fédérations sportives. Parlant du rejet de la candidature de son compatriote Jacques Anouma par la CAF, Alain Lobognon s’est voulu clair : «Monsieur Jacques Anouma qui est sportif, a pris note de cette décision qui n’est pas acceptable. Il va faire appel. Mais au-delà de Jacques Anouma qui est un humain, donc mortel, il faut voir l’ensemble de la gestion des fédérations au plan national qu’international. En tant que ministre des Sports de la Côte d’Ivoire, je ne peux pas m’asseoir et me taire quand il y a un dysfonctionnement au niveau d’une organisation à laquelle la Côte d’Ivoire appartient et à laquelle la Côte d’Ivoire contribue. Ce qui est valable au niveau de la CAF, est aussi valable en Côte d’Ivoire. Et, c’est la raison pour laquelle j’ai pris la décision de faire suspendre l’Assemblée générale élective de la Fédération de golf en Côte d’Ivoire, où le bureau sortant n’a pas manqué de copier exactement les textes de la CAF, pour dire que pour être président de la Fédération, il faut avoir été membre du comité exécutif. C’est inacceptable et comprenez que ce qui s’est passé à la CAF aura son dénouement au niveau du TAS. La FIF été saisie pour saisir le Tribunal Arbitral du Sport (TAS)». Une sortie qui met ainsi fin au débat relatif sur l’engagement et la détermination des autorités à soutenir le candidat Jacques Anouma qui a pour parrain la FIF.

 

CIV : Sidy Diallo appelle à la mobilisation

Afrique - CÔTE D IVOIRE

Le président de la Fédération ivoirienne (FIF), Augustin Sidy Diallo fait de la victoire des Eléphants à la CAN 2013 sa ‘’priorité’’, ajoutant qu’il exhorte à ce sujet ses compatriotes à s’unir autour de la sélection nationale pour qu’elle fasse une belle campagne en Afrique du Sud.

 

 

CIV : Anouma candidat officiel à la CAF

Afrique - CÔTE D IVOIRE

Il aura fallu attendre plusieurs semaines, après l’ouverture du dépôt des candidatures à la présidence de la Caf et quelques jours seulement avant sa clôture, pour voir enfin la Côte d’Ivoire accorder son parrainage à Jacques Anouma. C’est le tout nouveau ministre des Sports, Alain Lobognon qui en a fait l’annonce, mercredi dernier, lors de l’émission de sports de Rti2 dénommée 3è mi-temps et dont le sujet principal se rapportait à la candidature de Jacques Anouma à la présidence de la Caf. Alain Lobognon a indiqué, au téléphone, que «d’ici au 03 décembre 2012, Sidy Diallo va donner son accord pour le parrainage et la candidature de Jacques Anouma sera déposée au siège de la Caf au Caire». Il a évoqué des lenteurs administratives qui ont fait trainer la procédure. Il aura fallu attendre environ cinq mois pour être situé sur la question.

C’est le 12 juillet 2012 qu'Anouma a transmis à Sidy Diallo, président de la Fif, sa lettre de demande de parrainage. Les Ivoiriens qui ont été témoins de cette cérémonie avaient pensé que le président de la Fif donnerait un son accord les semaines ou le mois suivant. Que non ! Depuis cinq mois, les oreilles des Ivoiriens sont restées tendues vers la maison de verre de Treichville. Sidy Diallo prétextant des éliminatoires de la Can 2013, avait presque rangé aux oubliettes la candidature de Jacques Anouma. Bien que cette candidature et les éliminatoires de la Can ne se chevauchaient pas, les Ivoiriens avaient accordé au président de la Fif des circonstances atténuantes. Mais après la brillante qualification des Eléphants aux dépens des Lions de la Téranga, Sidy Diallo n’a pas daigné remettre le dossier sur la table. Il s’est maintenu dans un mutisme qui en dit long sur sa volonté de ne pas accompagner Anouma à cette élection. Qu’à cela ne tienne, la sortie du ministre des Sports, mercredi dernier, donne un coup d’accélérateur à la procédure et met fin sans doute aux procédés dilatoires du président de la Fif. Depuis hier, le ministère et la Fédération s’attellent à acheminer la lettre de candidature d’Anouma vers la Caf en Egypte. (In Abidjan.net)

 
Plus d'articles...
scatvids.club javvids.com shemalecuties.top