Weblinks

CAF : Après le papy, le papa... le petit Fahmy

Eco/Medias - ECONOMIE

La CAF a annoncé la nomination d’Amr Fahmy (34 ans) au poste de secrétaire général de l’instance. Avant lui, son père Mustapha Fahmy (1982-2010) et son grand-père Mourad Fahmy (1961-1982) avaient occupé les mêmes fonctions. "De nationalité égyptienne, il a été proposé au Comité Exécutif par le président de la Confédération Africaine de Football, M. Ahmad, conformément aux dispositions statutaires. Le Comité Exécutif a marqué son accord pour sa nomination, au cours de sa session tenue ce 16 novembre 2017 à Rabat au Maroc", précise l’instance. Amr Fahmy a déjà travaillé à la CAF de 2007 à 2015 avant un intermède de 2 ans chez Lagardère Sport. En somme, il n'a jamais quitté la sphère de la Confédération Africaine de Football.

 

ALG : Le Cameroun a-t-il versé les 500.000 $

Eco/Medias - ECONOMIE

Mais qu’en est-il de l’a aire du forfait du Cameroun en match amical du 15 novembre 2011, contre l’Algérie à Alger ? Le dossier a-t-il été classé sans suite par l’ancienne direction de la FAF dirigée par le gestionnaire Mohamed Raouraoua pour ce qui est indemnités à percevoir ? On se souvient que la Fédération camerounaise de football (Fecafoot) avait annoncé sur son site que la FAF, dirigée par l’ancien gestionnaire Mohamed Raouraoua, avait accepté «un arrangement à l’amiable» et le principe d’un dédommagement de 400.000 euros environ. Dans son communiqué, il était dit que «le Bureau fédéral de la Fédération algérienne de football, bien que considérant que le préjudice moral et sportif causé demeure considérable, a accepté la proposition de la Fecafoot de payer environ 500.000 dollars au titre de dommages et intérêts subis par la décision de l’équipe nationale du Cameroun de ne pas se rendre en Algérie pour disputer ledit match». Il était dit également que «la partie camerounaise devra s’acquitter de cette somme suivant un échéancier qui s’étale entre décembre 2011 et mars 2012 ».
Depuis, lors des assemblées générales ordinaires de la FAF qui se sont succédées, à la lecture du bilan nancier, il n’a jamais été question de cette somme. Ses membres qui recevaient le document à la veille de la réunion n’ont jamais eu le temps de l’étudier correctement. A-t-elle était encaissée? Ne l’a-t-elle pas été ? Et dans ce cas, il importe à la nouvelle fédération présidée par Zetchi Kheïredinne de s’y intéresser de près, surtout si lors de son installation à la tête de la FAF, il n’a pas été informé sur ce dossier par l’ancienne direction. Interrogés par la rédaction de BOTOLA, nos confrères camerounais n’ont pu donner de réponses adéquates. Ils expliquent que la Fecafoot vit depuis plusieurs années une déstabilisation permanente et que le président de l’instance du football du pays, Mohamed Iya se trouve actuellement en prison pour «détournements de fonds». Peut-être que le seul moyen plausible d’une traçabilité reste la Banque centrale. Et naturellement l’arbitrage de la FIFA pour récupérer les 500.000 dollars. En ce temps de crise, c’est toujours bon à prendre. (BOTOLA)

 

CAF : Réduction des indemnités journalières

Eco/Medias - ECONOMIE

Dans la cadre de sa restriction budgétaire et d’une gestion rigoureuse et moins drastique, les indemnités accordées aux membres de la CAF ont été considérablement réduite divisées par deux, dans l’ensemble des catégories (arbitres, commissions, employés permanents…). Ainsi pour exemple, les permanents ne bénéficieront que de 100 dollars au lieu de 250 dollars / Jour. Les membres de commissions descendent de 400 à 200 dollars. Pour ce qui est des indemnités des membres du CE, ils ont tous été alignés sur la même somme, soit 350 dollars alors qu’auparavant le Camerounais Issa Hayatou encaissait 3000 dollars/jour  et les autres d’une prime qui variait entre 2000 et 1000 dollars/ Jours. En revanche, dès son installation au Caire, le Hadji Ahmad Ahmad après avoir reçu les 80 employés permanents de la CAF et écouté leurs doléances a décidé de revoir à la hausse leurs salaires mensuels. – BO

 

 

CAF : Ahmad Ahmad ne veut pas de salaire

Eco/Medias - ECONOMIE
Le nouveau président de la CAF, le malgache Ahmad Ahmad a refusé de toucher un salaire au sein de l'instance africaine. "J’ai refusé un salaire de la CAF pour la simple raison qu’il n’est pas en adéquation avec la bonne administration", a révélé le Malgache. "Les salaires de tous les employés de l’organisation, des administrateurs au comité exécutif et au président, doivent tous être transparents", a-t-il ajouté. Le dirigeant siège son premier comité exécutif à Manama au Bahreïn.
 

CAF : Ahmas dénonce l'accord Lagardere

Eco/Medias - ECONOMIE

" Tout le monde est d’accord que le contrat n’est pas bon et ce n’est une bonne chose pour le football africain. Il doit être revu", a fustigé le nouveau président de la CAF, le Malgache Ahmad Ahmad au cours d’une conférence de presse de de la Zone COSAFA (Conseil des Fédérations de football d’Afrique australe) à Johannesburg. Le contrat en question court jusqu’en 2028 et garantit la commercialisation des droits TV de certaines compétitions continentales à Lagardère Sport en échange d’un milliard de dollars. Durant l’ère Hayatou, la CAF avait assuré que cet accord "ne contrevient à aucune législation". La transaction a valu au Camerounais l'ouverture d'une enquête en Egypte pour "concurrence déloyale".

"


 
Plus d'articles...
микрозайм на карту