Weblinks

AFR : Issa Hayatou attaque la CAF au TAS

Eco/Medias - ECONOMIE

On savait que le bénévolat a fait son temps au niveau des instances internationales. Au fil des mandats, depuis une vingtaine d’années, leurs membres exécutifs, tout en bénéficiant d’un statut de VIP, se sont goinfrés financièrement par des primes d’indemnités (sic) pour ne pas dire des salaires et des cadeaux (resic). La CAF du Camerounais Issa Hayatou n’a fait que suivre la maison-mère de la Fifa de Joseph Blatter. Ces deux dirigeants, simples scribouillards avant leurs élections (le premier en 1988 et le second en 1998) ont terminé multimillionnaires. Mais ce que l’on ne savait pas, c’est qu’ils avaient décidé de s’octroyer une prime de départ qui donne le tournis. Ainsi, Issa Hayatou et son Comex ont sollicité l’instance continentale pour les percevoir. Et cette dernière a consenti à donner à Issa Hayatou 300 000 dollars et 75 000 dollars aux autres membres du Comex. Trop peu pour l’ancien président de la CAF qui les a refusés et à porter l’affaire devant le TAS de Lausanne. Il réclame 900 000 dollars tout comme son ancien porteflingue, le Malien Amadou Diakité qui a demandé 250 000 dollars. Tous les autres membres dont l’Algérien Mohamed Raouraoua a accepté les 75 000. A signaler que les présidents des fédérations bénéficient également d’une indemnité annuelle. Celui de l’Algérie, Zetchi Kheïreddine a préféré la remettre à la disposition du football féminin et autres.

 

ALG : Les féminines d'Akbou dévalisées

Eco/Medias - ECONOMIE

Habituellement si paisible, le championnat national de football féminin a connu une journée agitée de championnat. En effet, un cambriolage qui relève plus de la rubrique « faits divers » que sportive s’est produit à Oran. Le leader du championnat, le CF Akbou, a passé une très mauvaise journée et pas seulement sportivement. Alors qu’elles jouaient leur rencontre de championnat face à l’AS Intissar Oran au Stade Kelloua Kaddour (ex-stade Gay à Gambetta) à 11h du matin, un match nul (1-1) qui leur a fait perdre leur première place, les filles de la Soummam ont vu leur vestiaire (pourtant fermé à clef) cambriolé, ou plutôt nettoyé par des cambrioleurs peu scrupuleux qui n’ont pas hésité malgré la journée de vendredi à tout dérober. 40 téléphones portables appartenant aux joueuses, mais aussi tous leurs vêtements, équipements et effets personnels ainsi que leurs papiers d’identité et documents footballistiques ont été emporté par ces voyous. Lors de la plainte déposée par le club d’Akbou, la police d’Oran a évalué le butin et donc le préjudice à 95 millions de centimes. Espérons pour la sympathique équipe du CF Akbou, que l’enquête de police aboutira et que le butin sera retrouvé. (IN BOTOLA)

 

CAF : La riposte de Issa Hayatou

Eco/Medias - ECONOMIE

L’ancien patron du football africain, Issa Hayatou a répondu à la Cour économique du Caire qui l’a condamné ainsi que son ex-secrétaire général, Hicham El Amrani, 24,5 millions d’euros  pour "abus de position dominante" dans l’affaire du contrat avec Lagardère Sports. "L’affaire est orchestrée avec un agenda politique et pour le bénéfice de certains individus", a riposté le Camerounais auprès de l’AFP, en dénonçant une "diffamation intolérable", tout en regrettant que le tribunal l’ait sanctionné "à titre individuel [...] tout en dédouanant la CAF de toute responsabilité". D’après Hayatou, les règles de la concurrence ont été respectées avant l’attribution à Lagardère Sports de ce contrat portant sur les droits médias/marketings du football africain pour la période 2017-2028. Le Camerounais a l’intention de faire appel.

 

ALG : Les précisions de la FAF

Eco/Medias - ECONOMIE

La Fédération algérienne de football (FAF) a confirmé que l’assistance vidéo à l’arbitrage sera testée mardi en L1 lors du match MC Alger-USM Bel-Abbès puis samedi en L2 lors de RC Kouba-USM Annaba. Dans un communiqué, la FAF précise : "Ces tests ne serviront en aucun cas pour évaluer les situations litigieuses, comme cela a été rapporté, mais pour des considérations techniques pour le compte de l’EPTV ((Entreprise Public de Télévision) qui cherche à s’approprier les process en prévision du lancement, à l’avenir, du VAR en Algérie", et comme elle gérante de la compétition : "la FAF compte accompagner la télévision publique, qui est également son partenaire médias, à s’approprier cette technique du VAR qui aura des retombées positives sur notre football." La FAF a ajouté qu’elle ne dépensera pas le moindre centime pour ce test.

 

TUN : Camus sous mandat d'arrêt

Eco/Medias - ECONOMIE

L’international tunisien Fabien Camus (33 ans) a été interpellé par la police belge et placé sous mandat d’arrêt pour "blanchiment d’argent et organisation criminelle". Cette arrestation intervient dans le cadre de l’opération "Mains Propres" alors que le football belge est secoué par une affaire de fraude et de corruption de vaste ampleur avec de possibles matchs truqués (le "footgate"). Camus est soupçonné d’avoir joué un rôle lors du controversé match entre Malines, où il évoluait la saison passée, et Waasland-Beveren (2-0) le 11 mars dernier.

 
Plus d'articles...