CAF : Le temps joue pour Jacques Anouma

Afrique - CAF

Écarté de la course à l'élection de la présidence de la CAF, l'ancien président de la Fédération ivoirienne de football (FIF), Jacques Anouma a réagi sur les ondes de la BBC. « Aujourd’hui, le camp « Raouaraoua et Hayatou » peut jubiler. Ils ont fait en sorte que la présidence de la Caf se passe de mains en mains. Je suis déçu mais pas découragé, je sais que je suis visé par cette loi. On est dans un domaine purement juridique, ils ont tourné l’interprétation de cette loi en leur faveur, félicitons-les. Ce qu’on voulait voir, c’est Issa Hayatou tout-puissant, candidat unique avec un score nord-coréen, et puis voila la vie continue. Il est temps que dans nos institutions, on essaie un peu de limiter la durée de vie de nos dirigeants. Je n’ai pas de problème avec l’âge des gens, j’ai un problème avec la longévité. Qu’est ce que vous n’avez pas pu apporter en 25 ans que vous allez apporter en 4 ans ? Si ce n’est essayer de protéger votre alentour pour que la passation se fasse dans un certain cercle. C’est à cela qu’on va assister ».

 
микрозайм на карту