ALG : Une affaire de corruption dévoilée

Eco/Medias - INTERNET

A la suite des déclarations incendiaires du président du Chabab de Batna, Farid Nezzar, et des preuves irréfutables concernant

des «d’agissements contraires à l'éthique sportive des dirigeants de la JS Saoura», la Ligue professionnel (LFP) a eté contrainte d'ouvrir une enquête. Selon le Soir d’Algérie, le président du CA Batna, a révélé que deux joueurs de son club ont été approchés par un manager, répondant au nom de Nouri Benaïssa (frère de l’ancien président de l’USMBA, ndlr), qui s'était présenté en qualité d'émissaire de la JS Saoura, afin d'arranger le match face au CA Batna (0-0). Il a également affirmé, dans le Buteur qu'il détenait «les preuves d'une tentative d'arrangement du match CAB-JSS». La direction du club des Aurès a aussi saisi la justice.

De son côté, le président de la JS Saoura, Mohamed Zerouati, a nié en bloc les accusations du responsable batnéen, dénonçant des «tentatives de déstabilisation. Ces accusations sont infondées. J'affirme que je suis le seul représentant de l'équipe, ainsi que le manager Khelil qui, lui, a une licence officielle pour exercer ses fonctions», a déclaré Zerouati.

 

 

 
микрозайм на карту