ALG : Indignez-vous ! (ABL)

Eco/Medias - MEDIAS

Ce qui s’est passé au stade Chaker de Blida où un jeune journaliste de la chaine 2 (publique) a été agressé verbalement et renvoyé de la cabine de presse par le cumulard de la fédération Mohamed Raouraoua est intolérable. Que Mohamed Raouraoua ne veuille pas se départir de son ancien métier de portier au cinéma El Djamel et au  Mouggar puis de « bouab » au ministère de l’information c’est tout à son honneur. Il n’y a pas de sot métier. La « Révolution algérienne » a été généreuse en millions de dollars avec ceux qui l’ont ignorée mais que des journalistes soient menacés et empêchés de travailler est condamnable. L'indignation des journalistes a toujours été une arme efficace pour se faire respecter surtout devant le silence assourdissant de certains patrons de presse de tous les pays. Alors, confrères n'ayez pas peu r: indignez-vous ! Les anciens de la profession, les vrais, ont laissé le message suivant pour combattre les nouveaux "Koul ya Kaddour" : "De loin, ils sont lions, de près ils sont lapins et lorsque vous le touchez, ils sont rats".

 
микрозайм на карту