ALG : Raouraoua vulgaire, menace la presse

Eco/Medias - PRESSE

Le cumulard de la fédération algérienne Mohamed Raouraoua a traité de noms d'oiseaux un journaliste de la radio publique (chaine 2) et l’a fait sortir de force de la cabine (réservé à la chaine 2) du stade de Chaker avant le match contre Algérie-Libye (2-0). Puis, il a installé un employé de la fédération chargé des statistiques. Non content de cette agression verbale contre le journaliste, le cumulard Mohamed Raouraoua s’est adressé, menaçant, aux  journalistes présents des différents organes de presse : « si jamais vous écrivez quelque chose vous aurez à faire à moi ». Les journalistes présents qui ont assisté à la scène et qui n’ont pas réagi sont indignes de cette profession et leur tour viendra.

 
микрозайм на карту