CAF : Hayatou se souvient du vote pour la FIFA

Eco/Medias - INTERNET

Le président de la CAF, Issa Hayatou n’a pas oublié la raclée électorale de 2002 lorsqu’il s’est présenté à la présidence de la FIFA contre Joseph Blatter. La majorité des pays membres de la CAF avaient voté contre lui. Depuis ce jour, il a compris que le football africain ne veut plus de lui et il n’a de cesse de se tripatouiller les textes pour se tailler un costume sur mesure. Il n'a pas caché à son cabinet noir que l’amendement de la honte n’est pas en conformité avec les statuts de la FIFA. Et qu'il est hors de question de le proposer au congrés de l’instance internationale.

Son seul objectif était de perturber l’homme qui hante ses nuits, l’ivoirien  Jacques Anouma et de le pousser au retrait de sa candidature. Il sait qu'il ne pourra pas compter sur le cumulard de la fédération algérienne Mohamed Raouraoua pour faire le sale boulot au niveau de la FIFA où la servitude volontaire change de cosmogonie. L’algérien est trop malin.

 
микрозайм на карту