CAF : Anouma plus que jamais candidat

Afrique - CAF

«J’attends que la FIF présente ma candidature, même si les textes permettent qu’une autre Fédération puisse porter ma candidature»,

a déclaré l’ivoirien Jacques Anouma qui est sorti de sa discrétion à partir du Sénégal. Visé par un amendement de texte (voté à 44 voix contre 6 contres) qui indique que « tout candidat aux élections à la présidence de la CAF, outre les compétences nécessaires, devra être ou avoir été membre du comité exécutif de la CAF », Jacques Anouma s’est dit inexpugnable. « Non, je ne me sens pas concerné, parce que depuis 2007, date de mon élection au Comité exécutif de la FIFA, je suis membre du Comité exécutif de la CAF ».

A l’évidence, Anouma en vrai éléphant se présente comme le challenger unique d'Issa Hayatou en mars prochain au Maroc, lors de l’élection à la présidence de la CAF. Toujours selon le candidat ivoirien, le texte voté n’entrera en vigueur qu’en 2017. (ndlr– De plus, le texte n’étant pas en conformité avec les statuts de la FIFA, il est quasi-certain qu’il sera rejeté par le Congrés).

Le dépôt des candidatures à l’élection présidentielle de la CAF est ouvert depuis le lundi 10 septembre. La date de clôture est fixée au lundi 3 décembre à minuit. (avec APS-Sénégal et sport-ivoire)

 
микрозайм на карту