CAF : Raouraoua et l'article 21

Afrique - CAF

Le cumulard de la fédération algérienne Mohamed Raouraoua a induit dans l'erreur les médias sur la proposition d'amendement des statuts pour la présidence de la CAF. Il a fait croire que si elle est acceptée par l'Assemblée générale des Seychelles de la CAF du 3 septembre 2013, elle ne sera effective que pour les élections présidentielles de 2016. Un simple regard sur les statuts démontre le contraire. L'article 21 stipule que : "les décisions prises par l'assemblée générale lient impérativement les associations nationales. Elles entrent en vigueur quatre vingt dix jours (90) après la clôture de la session. l'AG peut décider de l'entrée en vigueur des décisions dans un délai plus court".

 
микрозайм на карту