CAF : Un coup tordu (Mahjoub Faouzi)

Eco/Medias - MEDIAS

Un infatigable chercheur que Monsieur Mohamed Raouraoua, un « fennec » malin et rusé dont la devise est : " le dribble est une passe que l'on fait à soi-même". Ce prédateur obsédé par la course aux privilèges à la CAF et à la Fifa se la joue toujours perso. Son dernier coup (tordu) : une proposition d'amendement des statuts de la CAF qui exige de tout candidat à la présidence de l'institution d'être membre du comité exécutif (CE).

Si la proposition est adoptée le 3 septembre par l'assemblée générale de la CAF, elle verrouillerait l'accès à la présidence à tout candidat indépendant et transformerait le CE en politburo! Ce serait un coup dur porté à la démocratie et à l'équité. Le reniement d'un principe fondateur de la CAF: l'égalité entre tous ses membres. Notre fennec a-t-il pris cette initiative pour rendre service à Issa Hayatou qui brigue un sixième mandat ? Ou bien roule-t-il pour lui-même ? Ce qui alors en dit long sur ses convictions démocratiques et ses scrupules politiques. Il est vrai qu’il a pris l’habitude de se « purifier » à la Mecque….

 
микрозайм на карту